Festivals-Intermittents : plus de sous à Montpellier, ça joue en Anjou

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 13/06/2014 à 18H41, publié le 12/06/2014 à 11H26
Une banderole au Festival d'Anjou

Une banderole au Festival d'Anjou

© France3/culturebox

La situation est toujours aussi tendue dans le dossier des intermittents. A Montpellier le Conseil Général de l'Hérault a décidé de fermer le robinet financier pour le "Printemps des comédiens" qui n'a toujours pas commencé. Renan Luce compréhensif a dû annuler son concert de Sète. En revanche le festival d'Anjou a débuté hier soir suite à un accord avec les techniciens.

A Montpellier, le mouvement de grève des intermittents a été reconduit au Printemps des Comédiens qui se déroule jusqu'au 29 juin. Le conseil général de l'Hérault a décidé de suspendre son aide financière au festival. Un festival qui, même sans avoir lieu, coûterait 1,9 million d'euros. Situation très tendue sur place comme en témoigne cet échange entre le vice-président du Conseil Général et des artistes.

Reportage: Emilien Jubineau, Cédric Métairon, Stéphane Janneau, Christian Calmels
La première du festival Rio Loco de Toulouse a été annulée. Quelque 20.000 spectateurs étaient attendus hier soir pour assister à plusieurs concerts de musiques venues des Caraïbes, avec en tête d'affiche la star vénézuélienne de la salsa Oscar D'Leon.

Renan Luce a du annuler son concert à Sète pour le festival "Quand je pense à Fernande". Le chanteur, déçu est dans le même temps compréhensif à l'égard du mouvement des intermittents.
Le festival Furies à Chalons en Champagne va t il definitivement baisser le rideau de son édition 2014 ? La question est posée au regard des annulations de spectacles decretés à nouveau hier soir par les artistes et les techniciens intermittents ..

Reportage: Amanda Chaparro, Yves Biron, Renaud Morel
Le festival d'Anjou a croulé sous les appels hier. La première représentation  du Romé et Juliette signé Nicolas Briançon a eu lieu suite à un accord avec les techniciens intermittents qui ne voulaient pas pénaliser le festival.

Reportage: Eric Aubron, Jean-Pierre Brénuchon, Stéphane Hérel