Au Théâtre de Bussang, les spectacles continuent tout l'été

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/08/2014 à 14H42
Le théâtre du Peuple de Bussang continue le combat de la création depuis 119 ans

Le théâtre du Peuple de Bussang continue le combat de la création depuis 119 ans

© DR / Théâtre du Peuple

Cet été 2014 sera définitivement marqué par le conflit des intermittents. Solidaire et populaire, le mythique Théâtre de Bussang situé au coeur des Vosges s'associe à la lutte dans la créativité et présente deux spectacles différents jusqu'au 23 août.

Cela fait 119 ans que le théâtre de Bussang dit "Théâtre du peuple" existe et fait vivre la culture au coeur de la nature verdoyante vosgienne. 
Initié par Maurice Pottecher en 1895,  le lieu n'a pas perdu de sa fraicheur d'origine et reste un espace populaire où les valeurs de création et de transmission circulent en toute liberté. 
Vincent Goethals, actuel directeur du Théâtre du peuple, continue de porter la flamme de la ferveur artistique et prend position pour le conflit des intermittents. Pour lui, il s'agit de "Garder le théâtre ouvert pour maintenir l’agora, l’endroit de la parole, c’est plus intéressant."

Reportage : P. Germain / H. Goutany / T. Mahut 
Deux spectacles sont donc actuellement présentés à Bussang.
Le premier, "Catalina Fine" raconte l'histoire d'une rencontre entre une petite fille capricieuse et un vieux ronchon, couronnée par la venue d'un Prince PAS Charmant !
Une leçon de vie ludique et émouvante qui ne prend pas les enfants et les adultes pour des imbéciles ! C'est un spectacle tout public à partir de 8 ans 


Le deuxième est un texte de Carole Fréchette mis en scène par  Vincent Goethals, "Small talk" raconte l'histoire de Justine qui a un problème qui empoisonne sa vie : elle ne sait pas faire la conversation, parler de tout et de rien, comme on dit. Le « small talk » est sa bête noire, son calvaire, son agonie. Elle décide de changer et s’entraîne au dialogue avec une collègue acariâtre, une mère aphasique, un père taciturne, une belle-mère muette, un frère tchatcheur compulsif… En parallèle, un jeune homme, Timothée, suit sa propre trajectoire désespérée. Leurs itinéraires finiront par se croiser..."


"Catalina Fine" et "Small Talk" au Théâtre de Bussang jusqu'au 23 aout 2014 à 20h30 et 15h