Le cinema ruiné de F. W. Murnau. Les films perdus

Il s’agit du premier ouvrage d’une collection (« collection des films invisibles ») qui, comme son nom l’indique, est consacrée aux œuvres perdus des plus grands cinéastes. C’est une initiative à la fois passionnante et frustrante. Passionnante car on devine ce qu’ont pu être ces chefs-d’œuvre victimes de l’incurie des firmes productrices...

Un cycle "Littérature et Cinéma" pour le Cinéma de Minuit sur France 3

Nous avons commencé le cycle « Littérature et Cinéma » qui comporte 3 février     THERESE DESQUEYROUX de Georges Franju 10 février    LES CAVES DU MAJESTIC de Richard Potttier 17 février    LE SANG A LA TETE de Gilles Grangier 24 février    LES GARCONS de Mauro Bolognini 3 mars          MADAME BOVARY de Vincente Minnelli 10...

Jeanne d’Arc de l’Histoire à l’Ecran, Cinéma et Télévision

On se souvient de l’exceptionnelle somme d’Hervé Dumont, ancien directeur de la Cinémathèque suisse, « L’Antiquité au cinéma, Vérités, mensonges et manipulations ». L’auteur s’attache ici aux innombrables représentations cinématographiques et télévisuelles de Jeanne d’Arc dont, Hervé Dumont le rappelle, il n’a jamais existé une peinture de l’époque, en dehors d’un petit croquis.

"Fritz Lang au travail" de Bernard Eisenschitz

Bernard Eisenschitz qui avait collaboré précédemment au « Fritz Lang » de Lotte Eisner, considère dans sa préface qu’ « il est possible d’envisager tous les films de Lang comme une œuvre « une et indivisible ». Dès lors, chaque film contribue à la création de l’ensemble et la somme des documents intégrés par l’auteur est considérable.