Après le Nobel de Dylan, dix prix littéraires que l'on devrait décerner aux chanteurs français

Bob Dylan, a reçu le prix Nobel de la littérature le 13 octobre 2016. Mais nos artistes français n'ont rien à envier à leur homologues anglosaxons. En ce début de quinzaine littéraire, nous avons imaginé les dix prix que l'on devrait attribuer à dix chanteurs ou chanteuses inspirés.

FotorCreated

1- Le Goncourt remis à Alain Souchon

"Oh la la la vie en rose
Le rose qu'on nous propose
D'avoir les quantités des choses
Qui donnent envie d'autre chose
Aïe, on nous fait croire
Que le bonheur c'est d'avoir
De l'avoir plein nos armoires"
Foule sentimentale

Parmi les chanteurs-paroliers actuels, Alain Souchon remporte naturellement pour nous le plus prestigieux des prix littéraires français. Ces textes sont une caresse sur nos maux, une escapade sur la plage pour un baiser volé, une ode à la vie (qui ne vaut rien, mais "rien ne vaut la vie"). Poète, Souchon n'en est pas moins engagé, sans jamais être virulent : il met en garde contre les promesses de la société de consommation (Foule sentimentale), dénigre les religions et leurs ravages (Et si en plus y'a personne), se lamente sur la pauvreté (Oiseau malin avec Laurent Voulzy).

2 - Brigitte Fontaine obtient le prix Renaudot

"La nuit est une femme à barbe
Venue d'lspahan ou de Tarbes
Le matin est l'épée de Dieu
Lancée pour nous crever les yeux
Le soleil est un fauve en rut
Qui ne manque jamais son but"
La femme à barbe

La chanteuse de 77 ans évoque le poète Arthur Rimbaud quand ses paroles sont obscures, le surréaliste André Breton quand elles a des pensées psychédéliques, et le dramaturge Ionesco quand son discours est absurde et drôle. Brigitte Fontaine est un OVNI dont les paroles hors du commun en sont d'autant plus créatives. Cela mérite bien un prix Renaudot ! La deuxième distinction littéraire la plus prisée va bien à cette  "libellule". Rayonnante d'amour dans Ah que la vie est belle !, rigolote dans Y'a des zazous (avec Mathieu Chedid), franche dans Prohibition, orientale et mystérieuse avec La femme à barbe,... Mais c'est en écoutant Belle abandonnée qu'on réconcilie tout le monde.

3 - Le prix Goncourt des lycéens pour Oxmo Puccino

"J'ai longtemps pensé que nous vivions dans un asile à ciel ouvert, avec du recul j'ai découvert qu'on est tous de la même planète, mais pas du même monde, votre dimension n'est pas nette, la mienne est profonde, en plongée constante, vu qu'à la surface l'apparence trompe."
L'amour est mort

Ce n'est pas pour rien qu'on le surnomme le "Black Jacques Brel". Oxmo Puccino est une voix incontournable du rap français. Comme il le dit lui-même, "c'est du son qui coule dans mes veines" et les mots qui sortent de sa bouche racontent des histoires tantôt heureuses (Les Potos, Slow Life, La porte bonheur avec le trompettiste Ibrahim Maalouf), tantôt dures (L'enfant seul, Cactus de Sibérie, Quitte-moi) mais toujours précises et justes. Son talent, ses thèmes, son rap seraient probablement les grands gagnants d'un prix Goncourt des lycéens.

4 - Catherine Ringer mérite son prix Femina

"Marcia, elle danse sur du satin, de la rayonne
Du polystirène expansée à ses pieds
Marcia danse avec des jambes
Aiguisées comme des couperets
Deux flêches qui donnent des idées
Des sensations"
Marcia Baila

Qui mieux que Catherine Ringer, pour représenter cette distinction féminine, un peu déjantée depuis le passage de Virginie Despentes dans le jury. La chanteuse des Rita Mitsouko (mais pas seulement) a secoué la chanson française dès les années 1980 avec des paroles loufoques (Le petit train), entraînants (C'est comme ça) ou sensuels (Prend-moi). Aujourd'hui encore, on danse sur Marcia Baila en beuglant "Mais c'est la moooort qui t'as assassiné Marcia !" Mais il n'y a que la voix grave et grandiloquente de Catherine Ringer pour avoir la classe...

5 - Les lectrices d'Elle choisissent Zazie

"Je suis un homme au pied du mur
Comme une erreur de la nature
Sur la terre, sans d'autres raisons
Moi je tourne en rond, je tourne en rond

Je suis un homme et je mesure
Toute l'horreur de ma nature
Pour ma peine, ma punition
Moi je tourne en rond, je tourne en rond"
Je suis un homme

La chanteuse emploie des mots simples pour analyser avec finesse le monde qui l'entoure : l'amour sans prix (J'envoie valser), la sensualité (Home sweet home), l'amitié ambiguë (Chanson d'ami), le vivre ensemble (Tout le monde). Mais aussi l'orgueil de l'humanité (Je suis un homme), les disputes familiales (Je tu ils), la drogue (Rodéo), le refus d'affronter les problèmes (20 ans, J'étais là). Avec ses neuf albums et ses deux prix de la meilleure artiste de l'année (1998 et 2002), Zazie mérite sa place parmi les grandes chanteuses de notre temps.

6 - Le prix du Livre Inter revient à Vincent Delerm

"Tes parents ce sera peut-être
Des professeurs de lettres
Branchés sur France Inter
Et qui votent pour Les Verts
Chez tes parents dans ce cas-là
Y aura Télérama
Un album sur Colette
Et le chauffage à dix-sept"
Tes parents

A station de radio bobo, chanteur bobo: Vincent Delerm hérite du prix du Livre Inter. Sa prose rêveuse et vaporeuse nous transporte dans Je ne veux pas mourir ce soir. Son ton enjoué nous donne envie de danser sur Fanny Ardant et moi. Son humour nous donne un sourire en coin avec Tes parents ou Les chanteurs sont tous les mêmes...

7 - Mathias Malzieu remporte le prix Interallié

"J'ai rencontré une fille étrange
Qui se disait coiffeur d'oiseau
Elle se cachait dans les branches
Elle attrapait tout les oiseaux
Elle découpait tout plein de formes
N'importe comment dans leurs ailes
Avec ses ciseaux de couture
Et un joli petit peigne"
Coiffeur d'oiseaux

L'univers de Mathias Malzieu est fait de mille et une inventions poétiques : une coiffeuse d'oiseaux, un hamac fait de nuages, un western sous la neige, un vampire qui se nourrit de baisers... Celui qui officie dans le groupe Dionysos possède une imagination débordante qui donne un côté romantique à ce rock parfois nerveux, comme dans la célèbre chanson Song for a jedi. Et puis Mathias Malzieu a pour lui un atout qui le diffère de ses concurrents: ses albums Western sous la neige, La mécanique du coeur et Vampire en pijama sont inspirés d'oeuvres qu'il a lui-même écrites...

8 - Le prix des libraires récompense Dominique A

"Ça fait bientôt une heure
Que tu es arrivée
Que je t'ai vue t'asseoir
À côté

Ça fait bientôt une heure
Sans oser te parler
Et soudain il arrive
Et vous vous en allez

Au revoir mon amour
Peut-être un autre jour
Peut-être une autre année
Au revoir mon amour
La vie n'est pas finie
La vie n'est pas passée"
Au revoir mon amour

Au revoir mon amour, Rendez-nous la lumière, Eleor... Les paroles de Dominique A sont remplies de métaphores poétiques inspirées de scènes de la vie quotidienne. C'est une quête de la beauté que l'on finit par trouver dans sa voix de velours. Un tel artiste, un peu confidentiel, ravirait sans problème le prix des libraires, si friands de belles lettres.

9 - Le prix Médicis remis à Vianney

"Je suis une cruche
Percée de plus
J’ai la peau craquelée
Depuis toi, desséchée
Quand vient la lune
Et le vent frais
Par habitude
J’te cherche sur le canapé"
Pas là

Primé aux Victoires de la musique de 2015 dans la catégorie Album révélation, puis en 2016 en tant que meilleur Artiste masculin de l'année, Vianney a un bel avenir devant lui. Le titre Pas là (l'histoire d'une fille qui l'a plaqué) avait fait un carton lors de sa publication. Le prix Médicis qui récompense les meilleures premières œuvres lui va comme un gant. On espère pour Vianney que les prochains albums qu'il sortira ne seront pas tous dus à une rupture amoureuse !

10 - La piéta obtient le prix de Flore

"Je ne suis pas devenue une icone, droguée et anorexique, non je ne suis même pas de cette trempe la. Je suis devenue grosse. C’est moins glamour. Je ne suis pas morte, mais pas vraiment en vie. Je tiens. Pour rien. Je suis de ces fantômes. Je suis la classe moyenne. Le beauf moyen. Le pas très intelligent, mais pas complètement demeuré. Juste assez pour savoir que je ne sais rien. Juste assez pour comprendre que je ne comprends rien. Juste assez pour voir que je ne suis pas comme eux. Juste assez pour voir que le monde fout la gerbe, pas assez pour vomir."
La moyenne

Une artiste très sombre pour le plus "underground" des prix littéraires. La Piètà a publié récemment ses premières chansons mais déjà sa prose nerveuse et révoltée fascine. Des textes scandés plus que chantés qui, on l'espère, en annoncent d'autres.

Anouk Passelac

  • Danielle Kl

    BOB DYLAN EST UN AUTEUR COMPOSITEUR , MUSICIEN, INTERPRÈTE DE GÉNIE, IL A COMPOSÉ PLUS DE 600 CHANSONS ! SES TEXTES , SES MOTS, SON STYLE RELÈVENT TOUT À FAIT DE LA POÈSIE UNIVERSELLE ET TOUS LES SUJETS QUI Y SONT ABORDÉS RELÈVENT DE L' HUMANISME ET DE NOTRE EXISTENCE.
    L' ART ET LE TALENT DE DYLAN CONSISTE À AVOIR SU OBSERVER, ANALYSER, PENSER, DÉCRIRE ET EXPRIMER AVEC FORCE OU SUBTILITÉ TOUS LES ÉVÈNEMENTS OU COMPORTEMENTS DE SES CONTEMPORAINS AU FIL DES DIFFÉRENTES ÉPOQUES TOUT AU LONG DE SES 50 ANS DE CARRIÈRE . ET DE PLUS, AU DELÀ DES ÉPOQUES SPÉCIFIQUES DE CES ÉVÈNEMENTS ET COMPORTEMENTS QU' IL DÉCRIT AU TRAVERS DE SES CHANSONS, ON Y RETROUVE UN CARACTÈRE INTEMPOREL ET UNIVERSEL DE L' HOMME ET DE SON EXISTENCE.
    DYLAN EST BIEN UNIQUE PARMI TOUS LES AUTRES ARTISTES MUSICIENS/COMPOSITEURS, ET DONC S'IL A REÇU LE PRIX NOBEL DE LITTÉRATURE C' EST BIEN POUR TOUT CELA !
    ON NE PEUT EN AUCUN CAS ENVISAGER OU IMAGINER QUE D'AUTRES CHANTEURS/COMPOSITEURS INTERPRÈTES PUISSENT RECEVOIR CE MÊME PRIX ! DYLAN NE PEUT ÊTRE COMPARÉ À QUICONQUE, IL EST BIEN UNIQUE .