La mort de Josep Grau-Garriga maitre de la tapisserie contemporaine

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 30/08/2011 à 17H27
La mort de Josep Grau-Garriga maitre de la tapisserie contemporaine

La mort de Josep Grau-Garriga maitre de la tapisserie contemporaine

© Culturebox

L'artiste Catalan, Josep Grau-Garriga est décédé le 29 août 2011 à Saint-Mathurin-sur-Loire, près d'Angers où il vivait depuis 20 ans. Il avait été hospitalisé quelques jours avant sa disparition pour un accident vasculaire cérébral. Retour sur la carrière de cet homme, pionnier de la tapisserie contemporaine.  

"Expressionnisme bizarre, aux confins de l'abstraction... On n'arrivait pas à me cantonner dans un genre. Mais je m'en fiche encore complètement". Voilà ce qu'avait déclaré un jour Josep Grau-Garriga. Une déclaration qui résume parfaitement bien l'oeuvre aussi inclassable que remarquable de cet artiste. Ce contemporain de Picasso et de Miro, qu'il a d'ailleurs accueillis dans son atelier de tissage en Espagne, a vu ses créations exposées au Metropolitan Museum de New York, au musée d'art moderne de Paris ou encoure à Houston et Séville. Outre son immense talent, ses proches se souviennent d'un homme qui haïssait la guerre et qui avait refusé tous les fascismes. Précisons que Josep Grau-Garriga a commencé son oeuvre sous la dictature franquiste.

A voir aussi sur Culturebox :
- Grau-Garriga crée des vitraux au service de l'habitat social