La Bretagne à Paris avec Nolwenn Leroy et la harpiste Cécile Corbel

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 20/01/2011 à 09H47
La Bretagne à Paris avec Nolwenn Leroy et la harpiste Cécile Corbel

La Bretagne à Paris avec Nolwenn Leroy et la harpiste Cécile Corbel

© Culturebox

A l'invitation de l'association Paris Breton, la maison de la Bretagne accueillait hier dans les locaux parisiens deux artistes armoricaines, la chanteuse Nolwenn Leroy et la harpiste et chanteuse Cécile Corbel.

A trente et un ans, Cécile Corbel appartient à la deuxième génération des harpistes celtiques depuis la rédécouverte par le grand public de cet instrument traditionnel. Un renouveau qu'on peut dater de l'album d'Alan Stivell "Renaissance de la harpe celtique" en 1971.
La musicienne et chanteuse bretonne ne limite pas son inspiration aux traditions de son terroir, c'est ainsi qu'elle s'intéresse aussi à la tradition japonaise. Un intérêt croisé puisque les studios tokoïtes Ghibli lui ont confié l'an dernier la mission de composer la bande originale de leur dernière production, le film animé "Arrietty, le petit monde des chapardeurs". C'est la première fois que la musique d'un de leurs films n'est pas signée d'un compositeur japonais.

  Le quatrième album de Nolwenn Leroy, "Bretonne" rencontre un véritable succès depuis sa sortie en décembre 2010. La chanteuse revisite le répertoire traditionnel du folklore breton et offre un hommage à sa région d'origine.

- > A voir aussi sur Culturebox :
-
Anne de Bretagne, une vie et maintenant un opéra-rock
- Le succès de Bretonne le nouvel de Nolwenn Leroy