Les meilleurs jeux vidéos à offrir pour Noël

Par @Culturebox
Mis à jour le 29/12/2016 à 00H35, publié le 23/12/2016 à 17H34
L'un des jeux les plus remarqués de l'année, "The Last Guardian" (Japan Studios, Sony) raconte l'amitié poétique entre un jeune garçon et une créature mi-chien, mi-griffon

L'un des jeux les plus remarqués de l'année, "The Last Guardian" (Japan Studios, Sony) raconte l'amitié poétique entre un jeune garçon et une créature mi-chien, mi-griffon

On y est. Il ne reste plus que quelques heures pour terminer les cadeaux de Noël que petits et grands trouveront sous le sapin ce week-end. En retard ? En panne d'inspiration pour les dernières surprises à dénicher ? Et pourquoi pas un jeu vidéo... Poétiques, immersifs, intelligents, CultureBox vous propose une sélection variée des meilleurs jeux à offrir.

1- "Steep", la montagne comme terrain de jeu

De quoi oublier que la neige tarde à arriver cette année : Steep, sorti le 2 décembre, fera le bonheur de votre besoin d'adrénaline. Les studios français d'Ubisoft réinventent le jeu de sports de glisse. Le joueur y évolue librement dans un monde ouvert, ultra réaliste, qui reproduit les pentes, cols et pics des Alpes de France, de Suisse, d'Autriche et d'Italie. Les décors sont à couper le souffle et les paysages laissent contemplatif. Afin de parfaire l'expérience de jeu, Ubisoft propose diverses activités dans cet environnement grandiose. Du ski au wingsuit (chute libre en combinaison), en passant par le snowboard et le parapente, il y en aura pour toutes les sensations. Froid devant !  

Disponible sur Playstation 4, Xbox One et Microsoft Windows

2- "The Last Guardian", quand le jeu vidéo devient poésie

Si le jeu vidéo est le 10e art, "The Last Guardian" (Japan Studios, Sony) en est indubitablement un chef-d'oeuvre. Lancé le 6 décembre, le jeu est le résultat de près de 10 ans de travail de la part de son créateur japonais, Fumito Ueda, surnommé "le Miyasaki du jeu vidéo". Mû par un perfectionnisme sans limite, Ueda est parvenu à donner vie à une créature mi-chien, mi-griffon à l'intelligence émotionnelle jamais égalée dans l'industrie vidéoludique : "Trico". "The Last Guardian" raconte l'amitié poétique de cet animal de compagnie fantastique et d'un jeune garçon, et les épreuves qu'ils devront affronter à deux. 

Disponible sur Playstation 4

3-"Abzû", ballade sous-marine onirique

Après "Journey", véritable ôde dédiée au voyage et à la rêverie, le studio américain Giant Squid récidive avec le jeu "Abzû", sorti à l'été 2016. Bien plus qu'une simple simulation de plongée, "Abzû" est une vraie évasion poétique dans le monde sous-marin. Pas de texte, ni de dialogues. La force de ce conte écologique est ailleurs : décors voluptueux des abysses, musique symphonique qui laisse rêveur, ballets gracieux des animaux marins. De quoi créer une harmonie singulière entre le joueur et cet environnement. 

Disponible sur Playstation 4, Xbox One et Microsoft Windows

4- "Watch Dogs 2", et si le justicier du futur était un hackeur ?

Pour les férus de nouvelles technologies, "Watch Dogs 2" (Ubisoft) propose une grande réflexion sur notre société contemporaine, et sur l'avenir de l'humanité avec l'avènement des machines et de l'intelligence artificielle. Le joueur y incarne Marcus Holloway, un hackeur (pirate informatique) qui vit à San Francisco. Dans un futur proche, un logiciel présent dans tous les objets connectés a pris le pouvoir sur nos vies. Marcus, en Robin des Bois des temps modernes livre une bataille acharnée contre les manigances de Blume, la société qui a créé le logiciel. Une véritable épopée 2.0.   

Pour pousser l'expérience encore plus loin, Ubisoft a créé un algorithme qui compile vos données informatiques et à partir duquel des prédictions (basées sur des probabilités) peuvent être faites sur votre avenir. Le concept s'appelle "Predictive World", et c'est à la fois fascinant et effrayant, il faut bien le dire. 

Disponible sur Playstation 4, Xbox One et Microsoft Windows

5- "The Witness", le casse-tête du jeu d'exploration

Pour ceux qui sont passés à côté de sa sortie en janvier 2016, il n'est pas encore trop tard. "The Witness" développé par l'éditeur Thekla Inc. a marqué l'année comme l'un des "jeux intelligents" les plus aboutis. On se retrouve transporté sur une île mystérieuse qui recèle de secrets, de lieux cachés mais surtout d'énigmes et de puzzles à résoudre pour continuer d'avancer dans l'aventure. Véritable "fitness pour les méninges", ce jeu d'exploration propose, en plus de décors paradisiaques, de relever des vrais défis intellectuels. Ces casse-tête deviennent rapidement addictifs tant leur résolution est jouissive. Munissez-vous d'un papier et d'un stylo et armez-vous de patience, la difficulté des énigmes va crescendo. 

Disponible sur Playstation 4, Xbox One, Microsoft Windows et Apple iOS

6- Inside, quand le jeu indépendant mise des émotions viscérales

"Inside", sorti en juin 2016, est le fruit du travail des développeurs danois du studio indépendant "Playdead". Véritable objet vidéoludique non identifié, "Inside" utilise une narration minimaliste pour nous transporter dans un monde obscur et mélancolique. On y incarne un jeune enfant perdu qui se retrouve malgré lui lancé dans l'exploration d'un complexe industriel lugubre et effrayant. Immersive, l'intrigue du jeu met l'accent sur le ressenti du joueur. Les dialogues sont quasi absents et la musique énigmatique. Frissons garantis.   

Disponible sur Playstation 4, Xbox One et Microsoft Windows

7- "Rez Infinite", la réalité virtuelle a trouvé son jeu vidéo

On vous l'accorde, la nouvelle technologie à la mode, la réalité virtuelle, a un prix. Pour jouer à "Rez Infinite", le jeu conçu par Tetsuya Mizuguchi et les studios EnhanceGames, il faut d'abord débourser les 400€ que coûte le casque PSVR (Playstation Virtual Reality). Mais pour tous ceux qui ont bien conscience que le procédé est révolutionnaire, le jeu en vaut la chandelle. Avec "Rez Infinite", la réalité virtuelle vient de trouver son jeu vidéo. Le jeu propose en effet une expérience immersive et sensorielle hors du commun grâce à un univers artificielle, fantaisiste et coloré. Par ailleurs, la bande son du jeu procure une pure dose d'adrénaline. Tout simplement addictif !

Disponible sur Playstation VR