Jean-Michel Delacomptée - artoff6790.jpg Ecrivain

Jean-Michel Delacomptée a publié en 1990 aux PUF un commentaire de ce texte sous le titre : La Princesse de Clèves, la mère et le courtisan. Il reprend aujourd'hui aux éditions Arléa, c'est-à-dire vingt ans plus tard, cette méditation sur la Princesse après avoir longtemps fréquenté les XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles en compagnie de Montaigne, Bossuet, ou Saint-Simon. Son érudition, son audace dans l'analyse et sa liberté de style font de la princesse une jeune fille de notre temps et de ce livre une troublante et moderne interrogation sur ce qu'est l'amour.

Fonction générique: 
Ecrivain
nodes_count: 
10

Écrire pour quelqu'un

Racine en majesté

Langue morte

Langue morte