Sélectionner votre région

  • area1
  • area2
  • area3
  • area4
  • area5
  • area6
  • area7
  • area8
  • area9
  • area10
  • area11
  • area12
  • area13
  • area14
  • area15
  • area16
  • area17
  • area18
  • area19
  • area20
  • area21
  • area22
  • area23
area1area2area3area4area5area6area7area8area9area10area11area12area13area14area15area16area17area18area19area20area21area22

Sélectionner votre ville

  • Aix-en-Provence
  • Dijon
  • Lyon
  • Reims
  • Amiens
  • Grenoble
  • Marseille
  • Rennes
  • Angers
  • Le Havre
  • Montpellier
  • Saint-Etienne
  • Bordeaux
  • Le Mans
  • Nantes
  • Strasbourg
  • Brest
  • Lille
  • Nice
  • Toulon
  • Clermont-Ferrand
  • Limoges
  • Paris
  • Toulouse

Rechercher une autre ville ou un département

"Jardins des délices et des délires" à Chaumont-sur-Loire

Publié le 23/04/2012 à 11H07, mis à jour le 10/12/2012 à 15H16
A Chaumont-sur-Loire, "Le jardin bleu" de Jérôme Houadec et Christian Houadec (avril 2012)

A Chaumont-sur-Loire, "Le jardin bleu" de Jérôme Houadec et Christian Houadec (avril 2012)

© Alain Jocard (AFP)
Pour fêter ses 20 ans, le Festival international des jardins de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher) s’agrandit de dix hectares et célèbre les « Jardins des délices et des délires ». Ouverture mercredi 25 avril

Le festival rassemble tous les ans, depuis 1992, l’élite des paysagistes de la planète dans le domaine du château de Chaumont-sur-Loire. Il n’a cessé de croître au fil des ans.

"On a longtemps eu dans les 130.000 à 150.000 spectateurs, on a passé la  barre des 200.000 en 2000 et l'an dernier on a atteint 217.000", se félicite Chantal Colleu-Dumond, la directrice du domaine depuis 2007. Environ 20% des visiteurs sont étrangers, venant principalement d’Allemagne, des pays du Nord ou d’Italie.

Les citadins s'enthousiasment pour les jardins
"Depuis la fin des années 80, il y a un enthousiasme exponentiel pour les jardins dû au fait que 80% des gens habitent en ville", analyse Chantal Colleu-Dumond. " Avec le béton et le bitume, il y a un besoin de nature".

Le Festival des jardins de Chaumont-sur-Loire fête ses vingt ans
Le Festival des jardins de Chaumont-sur-Loire fête ses vingt ans © Alain Jocard / AFP

Du 25 avril au 21 octobre, le festival présente une trentaine "d'oeuvres végétales" et d’installations, sur des parcelles d'environ 250 m2 entourées de  haies. Des créations originales triées sur le volet à l'issue d'un concours qui a attiré 300 candidats du monde. Le jury était présidé cette année par un chef cuisinier, Alain Passard, pour coller au thème des délices -notamment culinaires- très en vogue.

Dans un jardin intitulé "Liberté, égalité, fraternité" imaginé par deux  Britanniques (Sim Flemons et John Warland), une armée de nains de jardins dorés, rangés comme à la parade,  poussent un cri de révolte silencieux et drôle contre leur "soumission horticole contemporaine".

Un grand délire rassemble paysagistes, botanistes et architectes
Plus loin, une nuée de papillons métalliques semble s'envoler d'un poétique "Jardin bleu" inspiré d' « Alice au pays des merveilles » (Jérôme Houadec et Christian Houadec). Des grenouilles en bocal, des potagers en trompe-l'œil, un "jardin bijou" de la créatrice Loulou de la Falaise décédée l'an dernier, ou encore une fontaine parfumée complètent un puzzle foisonnant où paysagistes, botanistes et autres architectes rivalisent d'imagination.

Au festival des jardins de Chaumont-sur-Loire, "Liberté, égalité, fraternité" de Sim Flemons et John Warland (avril 2012)
Au festival des jardins de Chaumont-sur-Loire, "Liberté, égalité, fraternité" de Sim Flemons et John Warland (avril 2012) © Alain Jocard / AFP

Souvent, des jeunes se font connaître à Chaumont, explique la directrice, qui cite Patrick Blanc : « En 1994 il a fait son premier mur végétal à Chaumont, ça l'a rendu célèbre, et aujourd'hui c'est une star !", souligne-t-elle fièrement.

L'édition 2012 accueille une autre "star": le paysagiste chinois Shu Wang, lauréat cette année du prestigieux prix Pritzker d'architecture. Il a conçu un jardin situé au coeur du nouveau parc de 10 hectares dessiné par Louis Benech, avec vue sur les toits du château, qui fera passer à 32 hectares la surface totale du domaine.

Chaumont s'ouvre aussi à l'art contemporain
Le parc de Chaumont, propriété de la région Centre, recèle d'autres  trésors en 2012: une dizaine d'ensembles d'oeuvres d'art contemporain, dont  plus de 70 vitraux signés Sarkis. Cette juxtaposition de végétal, d'art contemporain et de vieilles pierres est, selon la directrice du domaine, la véritable clé du succès de Chaumont (+80% de fréquentation depuis cinq ans pour le château et les jardins).

Festival international des jardins, « Jardins des délices et des délires », Domaine de Chaumont-sur-Loire, 02-54-20-99-22
Billet domaine : 15,50 € / 11 € / 5,50 €
Festival des jardins : 11 € / 7,50 € / 5 €
tous les jours du 25 avril au 21 octobre 2012, horaires variables selon les saisons. Vistie guidée de 1h15

www.domaine-chaumont.fr

Tous les lives