Haute couture : plongée au coeur des savoir-faire dans les ateliers Chanel

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 14H16, publié le 06/07/2016 à 07H38
Chanel hc ah 2016-17, à Paris.

Chanel hc ah 2016-17, à Paris.

© Olivier Saillant

Karl Lagerfeld a transporté le show Chanel dans ses ateliers -recréés dans les moindres détails au Grand Palais- où les petites mains de la maison, pour une fois sous les projecteurs, s'affairaient tandis que défilaient les mannequins. Tables, machines à coudre, miroirs, épingles, tissus, fils multicolores, toiles et mannequins : tout y est !

Dans le décor des quatre ateliers de la rue Cambon, entre un miroir sur pied, des rouleaux de tissus et des portants, une couturière prend des mesures, une autre repasse, une troisième coud à la machine. "S'il n'y avait pas ces dames, la haute couture n'existerait pas, pas comme cela en tout cas", a commenté Karl Lagerfeld après le show. 
Chanel hc ah 2016-17, à Paris

Chanel hc ah 2016-17, à Paris

© Francois Mori/AP/SIPA
80 couturières sur les 120 que compte la maison était présentes, notamment les quatre "premières d'atelier" : Olivia et Cécile (ateliers "flou" pour les robes), Jacqueline et Josette (ateliers tailleurs). "On est dans le grand luxe et c'est amusant que les gens voient comment il se fabrique, c'est fait comme il y a cent ans", a expliqué le directeur artistique de Chanel. Mettre en avant ce travail permet de comprendre "pourquoi c'est si cher", indique Karl Lagerfeld. "C'est vraiment artisanal, ce n'est pas des pièces débitées comme ça. Je n'ai rien contre la fast fashion mais c'est une autre  histoire!".
Chanel hc ah 2016-17, à Paris.

Chanel hc ah 2016-17, à Paris.

© Chanel
La coupe définit cette saison une silhouette épurée. Elle est le fil conducteur d’une collection structurée et graphique. La veste de tailleur Chanel a des épaules parfois biseautées pour une nouvelle silhouette. Elle se porte avec des pantalons larges et des jupes culottes. De grandes bottes noires drapées en tulle et en daim et des mitaines montantes assorties accompagnent la tenue. Les cheveux sont ramassés en un volumineux chignon frisé perché sur le haut de la tête. Un ruban noir et de faux cils complètent le look.
Chanel hc ah 2016-17, à Paris.

Chanel hc ah 2016-17, à Paris.

© Olivier Saillant
Si les ateliers des métiers d'art appartenant à Chanel (plumassier, brodeur, plisseur) n'ont pas investi physiquement le Grand Palais, leur savoir-faire est aussi mis en valeur dans cette collection avec une profusion de broderies, de perles et de fleurs. Sur un tailleur, un manteau, une robe, des plumes forment une collerette pour femme-paon.
Chanel hc ah 2016-17, à Paris © Patrick Kovarik/AFP
La mariée, qui clôturait le show, était en pantalon incarnée par le mannequin britannique Edie Campbell. "La prochaine fois je prends une mariée qui a plus de quarante ans!" a promis Karl Lagerfeld.