Haute couture : Elie Saab dans l'effervescence de New York

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/07/2016 à 18H17
Elie Saab hc ah 2016-17, à Paris

Elie Saab hc ah 2016-17, à Paris

© FRANCOIS GUILLOT / AFP

Avec sa collection "Impressions de New York", Elie Saab puise son inspiration dans l'effervescence de cette ville au milieu du siècle dernier. Une énergie décuplée avec un défilé haute couture très contemporain offrant pour la première fois des silhouettes enfantines et une mariée toute en rose. Un avant-goût de sa collection Bridal que le couturier libanais vient de lancer !

Ici, l'allure révèle l'influence de silhouettes milieu de siècle quand le style européen fusionnait avec l'éclat de cette ville. 
Elie Saav hc ah 2016-17, à Paris

Elie Saav hc ah 2016-17, à Paris

© FRANCOIS GUILLOT / AFP
Ici, les drapés et les détails de broderies s'associent aux plumes et aux fourrures qui suggèrent une opulence festive. Les structures architecturales sont brodées, perlées ou imprimées sur des volumes vaporeux tandis que des motifs d'oiseaux rappellent la présence de la nature au sein de la ville de New York.
Elie Saab hc ah 2016-17, à Paris

Elie Saab hc ah 2016-17, à Paris

© Zacharie Scheurer/AP/SIPA
Une palette de rose, prune, beige et blanc complète des nuances de bleu clair, cobalt et noir qui évoquent le paysage urbain. Colliers, ceintures, bracelets et broches sont très présents. Sacs, minaudières et chaussures en peaux exotiques sont façonnés d'oiseaux en métal, d'organza et d'agneau. 
Elie Saav hc ah 2016-17, à Paris

Elie Saav hc ah 2016-17, à Paris

© FRANCOIS GUILLOT / AFP
A noter de charmantes silhouettes enfantines, copies conformes de leurs grandes soeurs mannequins, ponctuaient de romantisme ce défilé incontestablement moderne, sans strass ni paillettes mais cependant très glamour. 
Elie Saav hc ah 2016-17, à Paris....

Elie Saav hc ah 2016-17, à Paris....

© FRANCOIS GUILLOT / AFP

Pas de final d'un show couture sans sa mariée

Pas de clap de fin d'un défilé haute couture sans sa robe de mariée. Tous les couturiers ne se plient pas à la règle mais Elie Saab n'y déroge jamais. Au show couture sa mariée était en rose. La clôture d'un défilé par une robe de mariée serait un rituel introduit dans les années 50. C'est un honneur pour un mannequin d'apparaitre avec celle-ci, comme par ailleurs le fait d'ouvrir le défilé, preuve d'une notoriété ou d'influence.
Elie Saab collection Bridal 2016

Elie Saab collection Bridal 2016

© Elie Saab
Bridal, sa 3e collection qui vient compléter la couture et le prêt-à-porter, est une interprétation contemporaine et moderne de l’univers du mariage dans la lignée de l'évolution du prêt-à-porter qui s'impose depuis plusieurs saisons dans la maison. Elie Saab y présente les essentiels de son vestiaire pour des silhouettes féminines et audacieuses. Les robes, volumineuses ou ajustées, se parent de tulle, de guipure plumetis et de soie. Un jeu de dentelles laisse transparaître parfois les épaules, les jambes ou la taille tandis que broderies et drapés se côtoient.
Elie Saab collection Bridal 2016

Elie Saab collection Bridal 2016

© Elie Saab
Réinterprété l'iconique jumpsuit s'orne d'une guipure rebrodée d'un motif floral ou se décline dans une coupe graphique superposé une jupe fendue. Certaines longueurs se raccourcissent, accompagnées d'une paire de ballerines pour des mariées dans le temps. Voiles assortis aux robes, bijoux de têtes en cristaux Swarovski, souliers et minaudières complètent la ligne Bridal.
ELIE SAAB Bridal 2017

ELIE SAAB Bridal 2017

© Elie Saab
Des modèles sont disponibles en avant-première dans certaines boutiques de Paris, Beyrouth, Dubaï, Hong-Kong, Londres mais l'intégralité de la collection de 25 modèles sera à découvrir en octobre 2016.
ELIE SAAB Bridal 2017

Elie Saab, un couturier autodidacte

Invité par la Chambre syndicale de la haute couture à défiler à Paris en 2000, il y présente depuis quatre collections par an (haute couture et prêt-à-porter) et devient membre correspondant en 2007.
Le couturier Elie Saab

Le couturier Elie Saab

© Elie Saab
Elie Saab crée son propre atelier à Beyrouth à l’âge de 18 ans. Ses coupes précises et son don pour la broderie propulsent l'autodidacte à présenter à Paris ses collections de haute couture en 2000 et de prêt-à-porter en 2005. Il ouvre une boutique et ses salons couture à Paris en 2007 et un nouveau concept architectural à la boutique George V en 2015. Son univers s'enrichit depuis 2011 de parfum. Une collection de lunettes est prévue pour janvier 2017.