Une œuvre inspirée du chef d'œuvre romantique de Goethe, mêlant superbement lignes vocales et symphoniques !

Ce chef d'œuvre d'Hector Berlioz est rarement mis en scène. La pièce n'est en effet pas un opéra, elle oscille entre les formes musicales, tout en exprimant une profonde théâtralité. Alvis Hermanis a choisi de lui donner une vision singulière et contemporaine, sur la scène de l'Opéra de Paris.

- Une version sous-titrée sera disponible dans les jours suivant la mise en ligne. -
L'histoire 
Le Docteur Faust aurait réellement existé en Allemagne au XVe siècle ; il s'agirait d'un chimiste pratiquant la magie noire. Faust incarne la figure du savant épris de sagesse mais insatisfait, qui décide de vendre son âme au diable pour comprendre les mystères de la nature et enfin profiter des jouissances terrestres. Faust est un des héros romantiques les plus connus de la littérature, notamment en Allemagne. Il incarne le courant romantique, tant dans sa sensibilité que dans les transcriptions artistiques nées de sa légende. Voir l'argument entier de l'œuvre. 

La création de la Damnation de Faust
Né en plein romantisme, Hector Berlioz est un artiste fécond et profondément original. Le merveilleux entourant le personnage de Faust, dans les récits qu'en fait Goethe, le fascine. Il découvre le Premier Faust de Goethe en 1828 et met d'abord en musique des fragments de la traduction de Gérard de Nerval. Dix-huit ans plus tard, il part de ce travail pour développer La Damnation de Faust, approfondie lors de ses voyages en Europe.

Il invente une forme musciale
Hector Berlioz crée la forme musicale de la « légende dramatique », constituée de plages symphoniques, de paroles et de chant, se situant entre l'oratorio, la symphonie et l'opéra. Il est « porté par le désir d’un cœur trop vaste et d’une âme altérée d’un bonheur qui la fuit.»
(Source : site de l'Opéra de Paris).

La vision personnelle d'Alvis Hermanis
Porter cette œuvre sur scène est un défi que le metteur en scène Alvis Hermanis a choisi de relever. Il a voulu créer un contexte qui ait du sens aujourd’hui, pour éviter d'en faire un conte de fée. Faust est Stephen Hawking, un physicien britannique du XXe siècle, qui s'intéresse à l'astronomie et à la conquête spatiale comme remède face à la crise écologique (en lire davantage sur la mise en scène sur Culturebox). Dirigé par Philippe Jordan, cette production accueille un casting de chanteurs très en vue sur la scène internationale, Sophie Koch, Jonas Kaufmann, Bryn Terfel et Edwin Crossley-Mercer.

Alvis Hermanis à propos de la mise en scène
Un film réalisé pour les membres du Cercle Berlioz, mécènes de l'Opéra national de Paris

 

Distribution

  • Date 17 décembre 2015
  • Durée 2h 39min
  • Production Opéra national de Paris / Telmondis / Mezzo
  • Réalisation Louise Narboni
  • Auteur Johann Wolfang von Goethe
  • Compositeur Hector Berlioz
  • Metteur en scène Alvis Hermanis
  • Chef d'orchestre Philippe Jourdan
  • Orchestre Orchestre de l’Opéra de Paris
  • Choeur Chœur de l’Opéra de Paris
  • Chorégraphe Alla Sigalova
  • Acteurs (+rôles) Marguerite, Sophie Koch / Faust, Jonas Kaufmann / Méphistophélès, Bryn Terfel / Brander, Edwin Crossley-Mercer / Voix céleste, Sophie Claisse /