La plus ancienne des deux Passions, la Passion selon saint Jean, ouvre le week-end Bach à la Philharmonie

Pourquoi cette Passion a-t-elle un sens particulier ? Elle est chantée en ce week-end de célébration chrétienne, traditionnellement l'occasion de revivre la mort du Christ relatée par les textes saints. Elle rend aussi un hommage vivant à Bach, pour le 330ème anniversaire de sa naissance.

La Passion selon Saint Jean, donnée pour la première fois en 1724, fut longtemps considérée comme la “petite” des deux Passions, avec la Saint Matthieu (Voir la version de la Passion selon Saint Matthieu dirigée par Michel Corboz en avril 2014, au Grand Auditorium Gulbenkian). Aujourd'hui, cette vision est largement dépassée et le chef d'oeuvre est apprécié à sa juste valeur. En témoigne cette magnifique programmation.

L'oeuvre est dirigée par René Jacobs, contre-ténor et chef d'orchestre amoureux de la musique de Bach. Sous sa direction, l'Akademie für Alte Musik Berlin, ensemble allemand à géométrie variable avec lequel il se produit régulièrement et le Rias Kammerchor, ensemble vocal et autre collaborateur régulier.

L'oeuvre est constituée d'une alternance de récitatifs et choeurs faisant intervenir les différents personnages de l'Évangile (narrateur, Jésus, foule, prêtres, soldats etc.). Elle est agrémentée d'arias et de chorals venant apporter des commentaires aux événements. Les lignes vocales et musicales de ces arias et chorals, tels « Zerfließe, mein Herze » (« Fonds, mon cœur », aria pour soprano), « Es ist voll­bracht » (« Tout est accom­pli », aria pour alto), ou le choeur d'ouverture « Herr, unser Herrscher » (« Seigneur, notre souverain »), entre méditation et émotion, touchent presque à l'opéra baroque italien. Cinq solistes accompagneront le choeur et l'orchestre.

« Herr, unser Herrscher », choeur d'ouverture, interprété par le Bach Collegium Japan, sous la direction de Masaaki Suzuki :

Pour aller plus loin :
Distribution :
Akademie für Alte Musik Berlin
RIAS Kammerchor
René Jacobs, direction

Sunhae Im, soprano
Benno Schachtner, alto
Sebastian Kohlhepp, ténor
Martin Lattke, ténor
Johannes Weisser, basse

Distribution

  • Date 04 avril 2015
  • Durée 2h 20min
  • Production Ozango
  • Réalisation Olivier Simmonet
  • Compositeur Johann Sebastian Bach
  • Chef d'orchestre René Jacobs
  • Orchestre Akademie für Alte Musik Rias Kammerchor
  • Formation Sunhae Im (soprano) / Benno Schachtner (alto) / Sebastian Kohlhep (tenor) / Martin Lattke (tenor) / Johannes Weisser (basse)