L’opéra de Benjamin Britten est l'un des must de cette saison du festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence !

L'opéra "Le Songe d’une nuit d’été" de Britten a fait les beaux soirs du Festival d’Aix en 1991 et 1992 grâce au metteur en scène Robert Carsen. Cette production fait son grand retour dans le lieu qui l’a vu naître.

Un songe d'un nuit d'été 
Le petit Benjamin Britten ne peut trouver le sommeil qu’en entendant sa mère chanter. Ce pouvoir apaisant du sommeil se retrouve dans nombre de ses œuvres. Le sommeil est pour Benjamin Britten comme un refuge et c’est la voix chantée qui apporte le calme.

La pièce de théâtre de Shakespeare revisitée en opéra
Benjamin Britten reprend l’œuvre de Shakespeare mots pour mots et crée le livret le 11 juin 1960 avec l’English Opéra Group, troupe de musiciens et de chanteurs qu’il a constituée, dans le renouveau de l’opéra d’après guerre. C'est un opéra en trois actes et quatre tableaux avec 22 personnages. Le Songe d’une nuit d’été est une histoire chargée d’imaginaire adaptée par Benjamin Britten et Peter Pears, compositeur et ami.

Une histoire féérique qui dessine une réalité sur les rapports humains  
L’histoire se déroule à Athènes aux temps légendaires, durant la nuit du solstice. Titania est le nom donnée par Shakespeare à la déesse des fées. Dans la pièce, elle est la femme d’Obéron, roi des elfes. Le monde fantastique dans lequel ils vivent se retrouve perturbé par leur violente dispute et le roi contrarié décide de se venger. Touchée par un sort jeté par Puck, confident de son mari, la reine Titania se retrouve plongée dans un profond sommeil. Le sort veut qu’à son réveil elle tombe amoureuse du premier venu, à savoir le laid Nick Bottom transformé en âne. Dans cet opéra, l’amour se donne constamment en spectacle comme dans une comédie. Benjamin Britten montre aussi comment une relation considérée comme risible par la société peut être touchante.
Une production du Festival d'art lyrique d'Aix en Provence
À découvrir, l'album photos du spectacle, le webdoc, le programme et toutes les informations sur l'opéra sur le site du Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence.

Voir le reportage sur la production 

 

Distribution

  • Date 12 juillet 2015
  • Durée 2h 47min
  • Production FRA
  • Metteur en scène Robert Carsen
  • Chorégraphe Matthew Bourne
  • Chef d'orchestre Kazushi Ono
  • Orchestre Orchestre de l'Opéra national de Lyon
  • Costumes Michael Levine
  • Lumière Robert Carsen et Peter van Praet
  • Décors Michael Levine
  • Choeur Trinity Boys Choir
  • Chef de chœur David Swinson
  • Solistes Tytania: Sandrine Piau / Oberon: Lawrence Zazzo / Puck: Miltos Yerolemou / Theseus: Scott Conner / Hippolyta: Allyson McHardy / Lysander: Rupert Charlesworth / Demetrius: John Chest / Hermia: Elizabeth DeShong / Helena: Layla Claire / Bottom: Brindley Sherratt / Quince: Henry Waddington / Flute : Michael Slattery / Snout: Christopher Gillett / Starveling: Simon Butterriss / Snug: Brian Bannatyne-Scott / Cobweb, Peaseblossom, Mustardseed et Moth : Benedict Hill, Lucas Pinto, Andrew Sinclair-Knopp et Jérémie de Rijk /  (membres du Trinity Boys Choir)