Diaporama 10 photos
Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Fashion week : Thom Browne goûte aux joies du surf sur une île déserte

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/06/2016 à 11H43

Au 5e et dernier jour de la PFW, pas question de rater le show de Thom Browne. Direction une île déserte au sable noir cernée par un requin vorace sur laquelle une colonie de perroquets virevolte. Le créateur new-yorkais familier des univers insolites mais souvent romantiques invite ses mannequins déguisés en baleine à venir s'y dévêtir pour goûter aux joies du surf.

  • Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris
    01 /10
    Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris
    Un show Thom Browne, c'est toujours une mise en scène ! Cette saison, le créateur américain s'est installé sur une île déserte recouverte de sable noir. Au centre de celle-ci, un palmier également noir. Au pied de ce dernier un mannequin habillé d'un costume-cravate. En réalité, c'est une combinaison en néoprène grise trompe-l'oeil. Sur la tête un bonnet de bain blanc et des lunettes blanches.  
    © Corinne Jeammet
  • Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 1
    02 /10
    Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 1
    Le show a débuté avec l'arrivée de mannequins revêtus de costumes de baleine dans plusieurs variations de tonalités grises. Après avoir tourné autour de l'île, ils se sont regroupés sur cette dernière. 
    © Corinne Jeammet
  • Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 2
    03 /10
    Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 2
    En réalité sous les costumes de baleine -qui se dezippent dans le dos- se cachent les vêtements colorés de la collection Thom Browne pour le printemps-été 2017.
    © Corinne Jeammet
  • Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 3
    04 /10
    Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 3
    Tandis que les costumes de baleine s'amoncèlent au pied du palmier, les mannequins entament leur tour de piste autour de l'île... Dans cet univers sombre, la garde-robe -parfois du trompe-l'oeil- tranche avec ses tonalités de bleu, rouge, vert et jaune. 
    © Corinne Jeammet
  • Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 11
    05 /10
    Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 11
    Si depuis le début du défilé tourne autour de l'île un mannequin vêtu d'un costume gris avec nageoire dorsale et tête de requin sont également arrivés 5 mannequins-oiseaux qui virevoltent : deux au plumage très coloré et trois blancs et gris. Un incroyable travail créatif est réalisé avec ces costumes de perroquets.
    © FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 4
    06 /10
    Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 4
    A noter que chaque costume se porte avec les chaussures déclinées en harmonie de couleurs. Avec le créateur américain, chaque détail est raffiné. 
    © Corinne Jeammet
  • Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 5
    07 /10
    Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 5
    Sous les costumes, les modèles portent des maillots de bain une pièce à la forme très rétro. Leurs motifs fleuris s'harmonisent avec leur planche de surf. 
    © Corinne Jeammet
  • Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 9
    08 /10
    Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 9
    Le défilé est terminé, les mannequins attendent que les journalistes et les acheteurs viennent voir de plus près la collection. 
    © Corinne Jeammet
  • Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 6
    09 /10
    Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 6
    Le meilleur moment du show quand on peut admirer le travail de près : cette délicieuse harmonie fleurie dans des tonalités blues et rouges entre les chaussures, les chaussettes et la planche de surf.
    © Corinne Jeammet
  • Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 8
    10 /10
    Thom Browne pap masculin pe 2017, à Paris 8
    L'envers du décor !
    © Corinne Jeammet