Fashion week : Olivier Rousteing ose Balmain en multicolore

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/06/2016 à 08H13
Balmain pap masculin pe 2017, à Paris.

Balmain pap masculin pe 2017, à Paris.

© SIPA

Avant dernière journée de la Paris Fashion week et direction les ors d'un hôtel du 8e arrondissement pour une invitation à un voyage qu'Olivier Rousteing imagine sous une bannière de couleurs très vives. Le directeur artistique de la maison Balmain, partisan d'un prêt-à-porter à l'esprit couture, propose, ici, une garde-robe au style plus détendu mais à la palette plus osée. Audacieux !

Le jeune directeur artistique est connu pour sa passion de la communication via les réseaux sociaux. Il le prouve, une fois encore, avec cette collection qui trouve son inspiration dans les images d'Instagram. Olivier Rousteing indique, dans une note remise aux journalistes, que lorsqu'il parcourt les comptes des mannequins -en vue d'un casting pour son défilé-, sur ceux-ci "les couchers de soleil sont intenses, les vagues sont incroyables et les plages immenses".
Balmain pap masculin pe 2017, à Paris....

Balmain pap masculin pe 2017, à Paris....

© Rex_Balmain_5736794CB//1606252010
Ces petites images ont imprimé sa rétine et la palette de couleurs de la collection en témoigne : on retrouve les beiges du sable de ces plages du bout du monde, toutes les variations des bleus de la mer après une journée de surf, le kaki des cactus, les jaunes lumineux du soleil à son zénith mais aussi les oranger qui évoquent un coucher de soleil. 

Ce qui est nouveau pour la maison Balmain, c'est cette forte dose de couleurs qui traduit en quelque sorte un optimisme contagieux. Voir le défilé en vidéo.
Balmain pap masculin pe 2017, à Paris.......

Balmain pap masculin pe 2017, à Paris.......

© SIPA
C'est un style masculin plus "loose" et détendu qu'habituellement : voici des ponchos, des capes, des bombardiers, des chandails longs, des pantalons plus sarouels et d'autres volumineux…. Pour le soir, les vestes sont bien entendues très chics entièrement rebrodées de pierres. A noter un poncho particulièrement réussi. 
Balmain pap masculin pe 2017, à Paris....

Balmain pap masculin pe 2017, à Paris....

© FRANCOIS GUILLOT / AFP

Balmain, comme à son habitude, a fait défiler en même temps que ses silhouettes masculines des looks féminins. Actuellement de plus en plus de créateurs optent pour une présentation commune car ces collections tendent à devenir les deux faces d'une même âme qui, ensemble, se complètent. Chez Balmain, la garde-robe féminine est, elle, déclinée sur un registre beaucoup plus soir que jour.

Balmain pap masculin pe 2017, à Paris

Balmain pap masculin pe 2017, à Paris

© Swan Gallet/WWD/Shutter/SIPA

Le style "Jolie Madame" de Pierre Balmain

Né en 1914, Pierre Balmain fait partie de l’élite des designers ayant guidés la mode française vers sa renaissance au lendemain de la deuxième guerre mondiale. Après des études d’architecture, il débute en assistant l’un des maîtres de la couture parisienne Lucien Lelong puis établit sa maison en 1945. Son style "Jolie Madame" est une alternative très contrastée avec la silhouette décontractée et fonctionnelle de l’époque. L’engouement immédiat qu’il suscita illustre la volonté des femmes de se libérer des derniers vestiges rappelant la dureté de la guerre et d’adopter cette proposition audacieusement féminine.

La renaissance de la marque en 2006

Au décès de Pierre Balmain (en 1982), la maison avait été rachetée par un industriel canadien, puis revendue à un ancien dirigeant de LVMH, Alain Chevalier, avant un redressement judiciaire. Depuis 1982, elle fut dirigée par une série de créateurs influents. L'arrivée, en 2006, de Pierre Decarnin l'avait relancé, séduisant les stars de Marion Cotillard à Gwyneth Paltrow.
Olivier Rousteing, DA de Balmain, en juin 2016 à Paris

Olivier Rousteing, DA de Balmain, en juin 2016 à Paris

© FRANCOIS GUILLOT / AFP
Depuis 2011, elle connaît un nouvel élan sous l'impulsion d'Olivier Rousteing. Le jeune directeur artistique confectionne des vêtements selon les techniques classiques de la couture française, aussi bien dans les broderies que dans le tailleur. Tout comme l’objectif de Pierre Balmain était de "toujours proposer aux femmes la bonne silhouette pour le bon moment", il tente de créer des vêtements en phase avec ce que les femmes veulent porter aujourd’hui. Son esprit couture – visible à travers l’attention portée aux détails fait main – s’allie à des silhouettes beaucoup plus modernes.

Balmain sous pavillon qatari

La société d'investissement qatarienne Mayhoola a acquis Balmain pour 500 millions d'euros, a révélé le quotidien Les Echos, le 22 juin 2016. La maison réalise un chiffre d'affaires annuel de 120 millions d'euros. La société d'investissement Mayhoola est déjà propriétaire de la griffe italienne Valentino. "A l'issue de cette transaction, Mayhoola for Investments détiendra 100% du capital de Balmain", a confirmé Bucéphale Finance, société spécialisée dans le conseil en matière de fusions-acquisitions mandatée en février 2016 par les héritières pour chercher un repreneur.