En recherche de visibilité, des créateurs s'invitent en marge de la Fashion Week

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/06/2016 à 09H48
Les créateurs coréens présents à l'exposition "Les 10 âmes de Séoul"

Les créateurs coréens présents à l'exposition "Les 10 âmes de Séoul"

© Corinne Jeammet

Hors podiums, la semaine de la mode permet de découvrir des talents créatifs étrangers souvent introuvables en France comme ces Coréens ou ces labels japonais. Des étudiants de l'IFA invitent, quant à eux, à la découverte de leur travail. Expositions, nouvelles adresses et pop-up stores éphémères, la nouvelle génération créative tente de se faire connaitre !

Les 10 âmes de Séoul, une nouvelle garde de créateurs coréens

L’exposition internationale SEOUL’S 10 SOUL (Les 10 âmes de Séoul), organisée sous l’égide de la Seoul Design Foundation, est une rencontre entre Orient et Occident. 10 designers coréens sélectionnés à la Fashion Week de Séoul sont en transit, grâce à une série d’expositions temporaires à Paris, Milan, Londres et New York. Cet événement se double d’un pop-up store : les créations présentées y sont disponibles à la vente (LECLAIREUR Sévigné. 40, rue de Sévigné. 75003 Paris. Jusqu'au 10 juillet 2016).
Créateurs coréens présents à l'exposition "Les 10 âmes de Séoul". 

Créateurs coréens présents à l'exposition "Les 10 âmes de Séoul". 

© Corinne Jeammet

Japan Summer, des labels pointus introuvables en France

L’Atelier Blancs Manteaux accueille des labels pointus incontournables au Japon : le magazine japonais branché Pen Paris (une édition parisienne existe depuis 2015) et le concept store Beams Japan (né il y a 40 ans au Japon). Un concentré de mode, d’accessoires, d'objets pour découvrir la culture nipponne d’aujourd’hui. En complément à cette vision actuelle du Japon, deux marques présentent le Japon traditionnel au design toujours contemporain : Ganzo, de la maroquinerie créée il y a 100 ans à Tokyo, et les céramiques uniques Tambayaki au savoir-faire vieux de 800 ans. Ces marques sont pour la plupart introuvables en France. (Japan Summer pop-up store. Jusqu'au 23 juillet 2016. Atelier Blancs Manteaux. 38, rue des Blancs Manteaux. 75004 Paris).
Beams fashion

Beams fashion

© DR

Lords & Fools, le tailoring nouvelle génération

Yoahm Baroukh, baigné depuis l’enfance par l’ambiance de l’atelier de confection de son grand-père, se souvient de l’odeur de la cire que ce dernier appliquait sur les aiguilles pour mieux les faire glisser sur les vêtements ou du bruit des machines à coudre. Précurseur de concept stores homme à Paris, Yoahm Baroukh importe alors les marques qu’il chine à travers le monde : Roberto Cavalli, Vivienne Westwood, Dsquared, Bill Tornade… avant de lancer en 2012 Lords & Fools. Des collections inspirées par la mode française et anglaise du XIXe à aujourd’hui qui reprennent les codes des tailleurs. Ces modèles sont rythmés par l’intemporalité, l’originalité, le raffinement et la noblesse pour un tailoring nouvelle génération. Il sélectionne ses matières dans les grandes maisons de tissus et assemble ses modèles dans des petits ateliers au Portugal. Chaque pièce est siglée d'armoiries (Lords and Fools. 97, rue de Turenne. 75003 Paris).
Boutique parisienne Lords and Fools

Boutique parisienne Lords and Fools

© Lords and Fools

L'avant-garde de la création avec les étudiants de l'IFA

Pour la première fois, l'International Fashion Academy IFA PARIS accueille dans ses locaux un pop-up store. Sur les portants de ce dressing new look : le meilleur des créations des étudiants. Le plus : un atelier de création sur mesure afin de se faire confectionner un modèle original ! (IFA PARIS. 18-24, Quai de la Marne. 75019 Paris. Du 4 au 9 juillet  2016).
Le travail des étudiants de l'école de mode IFA

Le travail des étudiants de l'école de mode IFA

© IFA

La maroquinerie Léo et Violette dévoile ses collections de rentrée

Léo et Violette jeune marque française de maroquinerie de luxe accessible, 100% online, célèbre son troisième anniversaire avec un pop-up store pour découvrir en avant-première les collections de la rentrée déclinées au féminin, au masculin et au pluriel. Ces sacs à main, sacs à dos, pochettes, cartables smart et stylés au design épuré sont désignés à Paris et confectionnés à Naples en Italie (Léo et Violette. 11, rue Debelleyme. 75003 Paris. Jusqu'au 10 juillet 2016).
Léo et Violette, sacoche encre bleue 

Léo et Violette, sacoche encre bleue 

© DR