Isabelle Oziol de Pignol croque avec tendresse les prescripteurs de mode 2.0

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 08/03/2016 à 14H52, publié le 08/03/2016 à 14H50
"Be Hype. La mode en réseaux" : illustration de la senior glamour

"Be Hype. La mode en réseaux" : illustration de la senior glamour

© Isabelle Oziol de Pignol

Dans son livre "Be Hype. La mode en réseaux", Isabelle Oziol de Pignol déshabille du regard les prescripteurs de mode devenus hype grâce aux réseaux sociaux. Rencontre avec l'illustratrice-blogueuse-styliste et ses personnages attachants.

Avec dérision et tendresse, Isabelle Oziol de Pignol brosse le portrait des tendances, retrace l'histoire d'un accessoire et croque le style de chacun dans son ouvrage "Be Hype. La mode en réseaux. Dis-moi ce que tu portes, je te dirai qui tu es...(Editions de la Martinière). Pour la styliste, le choix d'une paire de sneakers, d'un t-shirt ou d'un sac à main en dit long sur votre personnalité, votre métier et votre façon de vivre !  Finie l’époque où les couturiers étaient les seuls à donner le ton : avec Internet, l’essor des réseaux sociaux et le selfie, chacun peut incarner un style, l’affirmer et devenir prescripteur à son tour.
"Be Hype. La mode en réseaux" : illustration de la blogueuse maman

"Be Hype. La mode en réseaux" : illustration de la blogueuse maman

© Isabelle Oziol de Pignol
Pourquoi cet ouvrage ?
"Ce livre est un inventaire, amusé, de la multitude de gens qui par leurs physiques, leurs styles de vie, leurs métiers ou leurs allures font rêver ou incarnent un nouveau style à suivre. Le point commun qui relie ces gens, c'est Internet et les réseaux sociaux. C'est par eux qu'ils ont acquis une certaine célébrité".
"Be Hype. La mode en réseaux" : illustration de la diaspora branchée

"Be Hype. La mode en réseaux" : illustration de la diaspora branchée

© Isabelle Oziol de Pignol
Un personnage préféré, un personnage détesté ?
"Un des personnages que j'affectionne le plus, c'est peut-être la vintage addict. Elle s'habille vintage, vit dans un décor vintage et va jusqu'à acheter des produits de consommation dont le logo n'a pas changé depuis 45 ans. J'aime cette espèce de folie douce, d'excentricité qui est souvent observée chez les gens de la mode. Je ne déteste aucun de mes personnages. J'ai beaucoup de tendresse pour eux".
"Be Hype. La mode en réseaux" : illlustration de la vintage addict 

"Be Hype. La mode en réseaux" : illlustration de la vintage addict 

© Isabelle Oziol de Pignol
Ces personnages sont-ils réels ?
"Mes personnages sont fictifs, bien sûr, mais tous inspirés de la société. Il y a chez certains un mélange de plusieurs personnages, d'autres sont des caricatures poussées jusqu'à l'absurde. Certains de mes amis reconnaitront peut-être leurs comportements mais surtout ils reconnaîtront des amis. En général, on ne se reconnaît jamais soi même. On reconnaît bien plus volontiers les autres !".
"Be Hype. La mode en réseaux", aux Editions de la Martinière : illustration de la bio aventurière

"Be Hype. La mode en réseaux", aux Editions de la Martinière : illustration de la bio aventurière

© Isabelle Oziol de Pignol
Ce livre est il un prolongement de votre blog ?
"Ce livre est d'une certaine façon le prolongement de mon blog puisqu'il reprend sa matrice : un sujet mode/ un personnage/ son histoire. Mais à la différence de mon blog -qui ne parle que de comportement vestimentaire- j'ai élargi le sujet en rajoutant les styles de vie, les métiers, la déco... ".
"Be Hype. La mode en réseaux" : illustration de la blogueuse mode luxe

"Be Hype. La mode en réseaux" : illustration de la blogueuse mode luxe

© Isabelle Oziol de Pignol
Pourquoi avoir quitté la mode pour y revenir via des collab ou cet ouvage ?
"J'avais quitté la mode car j'étais styliste et le principe de ce métier de toujours produire des idées pour produire encore plus de vêtements m'avait semblé un jour vide de sens. J'ai, alors, eu la chance de pouvoir m'arrêter de travailler pendant quelques années. Mais le processus de la mode (trouver ce qui demain va être à la mode) est un exercice passionnant qui m'émoustille infiniment".
"Be Hype. La mode en réseaux" : illustration du nomadisme urbain nouveau

"Be Hype. La mode en réseaux" : illustration du nomadisme urbain nouveau

© Isabelle Oziol de Pignol
"Au fil des années, la mode m'a, à nouveau, démangée. Ouvrir un blog a été le moyen que j'ai jugé le plus évident pour me tester. De test, il est devenu une sorte de CV "interactif". Et depuis, grâce à lui, j'ai repris mes activités de styliste ou d'illustratrice pour plusieurs maisons. Ce livre, qui célèbre le net, est donc une sorte d'hommage à ce qui m'a permis de revenir sur la scène mode".
Couverture de "Be Hype. La mode en réseaux", aux Editions de la Martinière 

Couverture de "Be Hype. La mode en réseaux", aux Editions de la Martinière 

© Isabelle Oziol de Pignol
Isabelle Oziol de Pignol est styliste et illustratrice. Dans les années 1990 et 2000, elle mène une carrière de styliste de mode masculine chez Balmain, Balenciaga et Burberry. Attirée par le bouillonnement créatif du net, elle lance son blog en 2008 où elle chronique l’actualité de la mode et met en scène, par le dessin, une galerie de personnages forts en style. Elle collabore depuis auprès de groupes de presse et de maisons de prêt-à-porter, à la fois comme illustratrice, chroniqueuse ou styliste.
L'illustratice et blogueuse Isabelle Oziol de Pignol

L'illustratice et blogueuse Isabelle Oziol de Pignol

© Margaux Biancheri