VIDEO. Les secrets du Douanier Rousseau avant son exposition au Musée d'Orsay

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/03/2016 à 18H04, publié le 18/03/2016 à 17H48

Henri Rousseau dit Le Douanier est un peintre français du 19e siècle issu d’une famille modeste. N'ayant jamais quitté la France, il peint des jungles imaginaires où la nature reprend ses droits. Visionnaire et explorateur de contrées inconnues, il laisse voyager son esprit dans ses souvenirs d'enfance. Ses œuvres sont exposées à partir du 22 mars et jusqu'au 17 juillet 2016 au Musée D'Orsay.

 "Le magnifique qui n’existe pas"

Fonctionnaire endetté, Le Douanier Rousseau s’invente des aventures romanesques au travers des toiles qu’il peint. Se baladant souvent dans les Jardins des plantes de Paris, il trouve l'inspiration au travers de la végétation. Il créé sa propre jungle, lui qui n’a pourtant jamais voyagé. Ses peintures, affichant jusqu’à 22 nuances de verts différents, illustrent les rêves de l'artiste.

Rousseau ne s’interdit rien : dans son monde, les oranges poussent sur des acacias : "Il s’invente sa flore. A partir d’éléments réels, il fait comme des collages. Le rêve fonctionne comme ça : on prend des morceaux de réalité qu’on juxtapose", explique Eric Joly, directeur du Jardin des plantes de Paris.
 

Ce qu’il voyait n’était qu’amour et nous fera toujours des yeux émerveillés

Paul Eluard

 

Henri Rousseau dit le Douanier, peintre connu pour sa naïveté

Henri Rousseau dit le Douanier, peintre connu pour sa naïveté

© France 2 / Culturebox


Un homme face à sa propre nature

Gravures, dessins, revues illustrées ou encore animaux empaillés, Le Douanier Rousseau puise ses idées irréalistes dans les images de son enfance. Considéré comme un peintre naïf, son travail inventif a influencé de nombreux artistes surréalistes.