Une gravure de Piranèse vient enrichir la collection du musée Goya

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/02/2016 à 12H22, publié le 05/02/2016 à 16H59
Piranèse, "Vue du Colisée", eau-forte. Donation 2015.

Piranèse, "Vue du Colisée", eau-forte. Donation 2015.

© Capture d'écran Culturebox France 3

Une nouvelle œuvre est venue enrichir la collection de gravures du musée Goya de Castres : signée de l’italien Piranèse, cette "Vue du Colisée" a été donnée par Gérard Alran, un mécène originaire de Mazamet qui a déjà effectué plusieurs donations au musée castrais. L’ensemble de cette collection cédée est exposée jusqu'au 28 février.

Cette "Vue du Colisée" signée Gianbattista Piranese (1720-1778) est une œuvre de grandes dimensions (90x63 cm). Cette gravure a été réalisée par l’artiste lors de son séjour à Rome entre 1760 et 1771, durant lequel il fit la connaissance du peintre espagnol Francesco de Goya. Les deux hommes partageaient le même goût et talent pour la gravure.

Avec cette planche, Gérard Alran réalise ainsi sa troisième donation au Musée Goya. En 2001, ce mécène originaire de Mazamet a donné un "Portement de croix" de Grégoire Guérard puis en 2005, un ensemble de six tableaux dont "Une Scène d’écurie" de Théodore Géricault (1791-1824). Il a souhaité que cette collection héritée de son père soit conservée dans son intégralité au musée Goya. 

Reportage :  M. Brisse / V. Galy / Fanette
Piranèse est considéré comme le plus célèbre gaveur sur cuivre du XVIIIe siècle. C’était aussi un très grand architecte, passionné par les œuvres de l’Antiquité. Autant dire qu’à Rome, il trouva un "terrain de jeu" à la hauteur de sa passion. Piranèse s’inspirait des monuments et des ruines antiques pour les magnifier au gré de son imagination. Sa série d’eaux-fortes représentant des prisons fantasmagoriques, les "Carceri d’Invenzione", sont devenus une référence et une source d’inspiration pour les écrivains et les cinéastes.