Sélectionner votre région

  • area1
  • area2
  • area3
  • area4
  • area5
  • area6
  • area7
  • area8
  • area9
  • area10
  • area11
  • area12
  • area13
  • area14
  • area15
  • area16
  • area17
  • area18
  • area19
  • area20
  • area21
  • area22
  • area23
area1area2area3area4area5area6area7area8area9area10area11area12area13area14area15area16area17area18area19area20area21area22

Un "portrait de la vie" par Edouard Manet à la Royal Academy de Londres

Publié le 30/01/2013 à 12H02, mis à jour le 30/01/2013 à 12H40
L'exposition "Manet : portraying Life" à Londres

L'exposition "Manet : portraying Life" à Londres

© Rex Features/REX/SIPA

Une cinquantaine de tableaux et de pastels constituent la nouvelle exposition de la Royal Academy of Art de Londres. "Manet : Portraying Life" (Un portrait de la vie), a ouvert ses portes dans la capitale britannique pour trois mois. Cette exposition particulièrement importante est la première rétrospective jamais consacrée à l'art du portrait d'Edouard Manet.

Reportage de J. Cardoze, T. Donzel, E. Goulesque, C. Fortune


Couvrant toute la carrière de cet artiste énigmatique et parfois controversé, "Manet : Portrait de la vie" rassemble des œuvres prêtées par divers pays européens, asiatiques et les Etats-Unis. Cette Exposition met en exergue le lien entre les portraits et les scènes de la vie quotidienne peintes par Manet. "Manet déconcertait la critique par son style échappant à toute catégorisation", explique Mary-Anne Stevens, soulignant notamment la variété des points de vue dans plusieurs tableaux. "D'une certaine manière, conclut-elle, il a rompu avec l'ordre établi pour créer l'art qu'il pensait être l'art du présent et du futur".
 
 

Détail de Berthe Morisot peinte par Edouard Manet
Détail de Berthe Morisot peinte par Edouard Manet © DR


L'exposition "Manet, Portraying life" est visible à la Royal Academy de  Londres jusqu'au 14 avril 2013
 
 

La rédaction vous recommande

Evénements

L'expulsion du Musée d'Orsay : pas de "faute morale" dit Filippetti

La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a jugé mercredi "regrettable" l'expulsion pour "mauvaise odeur" d'une famille défavorisée invitée au musée d'Orsay, tout en réfutant l'idée d'une "faute morale" du personnel.

En savoir plus