Les autoportraits du musée d'Orsay s'installent à Clermont-Ferrand

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/06/2016 à 17H00, publié le 03/03/2016 à 16H33
Vincent Van Gogh (1853- 1890)
	Portrait de l’artiste, 1887
	Huile sur toile, 44 × 35,5 cm
	Donation sous réserve d’usufruit de Jacques Laroche, 1947
	Paris, musée d’Orsay, RF 1947 28
	 

Vincent Van Gogh (1853- 1890)

Portrait de l’artiste, 1887

Huile sur toile, 44 × 35,5 cm

Donation sous réserve d’usufruit de Jacques Laroche, 1947

Paris, musée d’Orsay, RF 1947 28

 

© Musée d’Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Van Gogh, Cézanne, Courbet... Une quarantaine d'autoportraits issus des collections du musée d'Orsay, à Paris, sont rassemblés au sein d'une exposition itinérante. Après Nancy, l'an dernier, c'est le musée d'art Roger-Quilliot de Clermont-Ferrand qui accueille les fameux tableaux à partir de demain. En début de semaine, l'heure était au déballage et à l'accrochage des toiles.

Reportage : V. Mathieu / R. Beaune / S. Bonnetot

Elles viennent toutes du musée d'Orsay qui souhaite que l'ensemble du territoire puisse profiter de ses prestigieuses collections. Des toiles d'une valeur inestimable signées par les plus grands peintres du XIXè siècle. Des icônes de la peinture comme Vincent Van Gogh, Gustave Courbet, Claude Monet, Paul Gauguin, Camille Pissarro, Edgar Degas ou Paul Cézanne, mais aussi des artistes moins connus comme René-Xavier Prinet, Alexis Axilette ou Clémentine-Hélène Dufau. 
Tous se sont livrés à l'exercice de l'autoportrait, un genre bien particulier exploré depuis la Renaissance. 

Paul Cézanne (1839-1906)

	Portrait de l’artiste au fond rose, vers 1875

	Huile sur toile, 66 × 55,2 cm

	Donation sous réserve d’usufruit de M. Philippe Meyer, 2000

	Paris, musée d’Orsay, RF 2000 14

	 

Paul Cézanne (1839-1906) Portrait de l’artiste au fond rose, vers 1875 Huile sur toile, 66 × 55,2 cm Donation sous réserve d’usufruit de M. Philippe Meyer, 2000 Paris, musée d’Orsay, RF 2000 14  

© Musée d’Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
Des oeuvres comme celles-ci, véritables trésors du patrimoine, ça se bichonne, évidemment ! Leur transport s'effectue dans un camion du musée parisien équipé de pneus spécifiques et d'une hygrométrie adaptée. A l'abri dans des caisses thermorégulées, elles ont voyagé sous l'oeil attentif de la conservatrice adjointe du musée clermontois qui a dressé les constats d'état au départ du musée d'Orsay. A leur arrivée au musée d'art Roger-Quilliot (MARQ), elles sont restées 48 heures dans leurs caisses afin de s'acclimater à leur nouvel environnement. 
Edgar Degas (1834-1917)

	Portrait de l’artiste, dit aussi Degas au porte-fusain, 1855

	Huile sur papier marouflé sur toile, 81,5 × 65 cm

	Achat, 1927

	Paris, musée d’Orsay, RF 2649

Edgar Degas (1834-1917) Portrait de l’artiste, dit aussi Degas au porte-fusain, 1855 Huile sur papier marouflé sur toile, 81,5 × 65 cm Achat, 1927 Paris, musée d’Orsay, RF 2649

© Musée d’Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

Après un déballage minutieux, un nouveau constat d'état des tableaux a été dressé par une restauratrice d'art. Puis il s'agit de les accrocher dans un ordre qui peut évoluer jusqu'à la dernière minute, et enfin de procéder à leur éclairage pour les mettre le plus possible en valeur. Depuis l'arrivée des tableaux lundi dernier, tous les agents du MARQ ont été mis à contribution. Il faut dire que cette exposition est un événement, sans doute la plus importante organisée à Clermont-Ferrand depuis des décennies. 
Gustave Courbet (1819-1877)

	L’Homme blessé, dit aussi Portrait de l’artiste, vers 1844-1854

	Huile sur toile, 81,5 × 97,5 cm

	Achat par l’État à la vente de l’atelier de l’artiste, 1881

	Paris, musée d’Orsay, RF 338

	 

Gustave Courbet (1819-1877) L’Homme blessé, dit aussi Portrait de l’artiste, vers 1844-1854 Huile sur toile, 81,5 × 97,5 cm Achat par l’État à la vente de l’atelier de l’artiste, 1881 Paris, musée d’Orsay, RF 338  

© Musée d’Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt
L'inauguration a lieu ce soir en présence de la nouvelle ministre de la Culture, Audrey Azoulay, qui effectuera ainsi son premier déplacement en région. Le public, lui, devra attendre demain pour découvrir les oeuvres. Après Clermont-Ferrand, l'exposition partira au musée des Beaux-Arts de Quimper, de juin à septembre 2016. 
Paul Gauguin (1848-1903)

	Portrait de l’artiste (recto) ;

	Portrait de William Molard (verso), hiver 1893-1894

	Huile sur toile double face, 46 × 38 cm

	Achat avec la participation d’une donation anonyme canadienne, 1966

	Paris, musée d’Orsay, RF 1966 7

	 

Paul Gauguin (1848-1903) Portrait de l’artiste (recto) ; Portrait de William Molard (verso), hiver 1893-1894 Huile sur toile double face, 46 × 38 cm Achat avec la participation d’une donation anonyme canadienne, 1966 Paris, musée d’Orsay, RF 1966 7  

© Photo RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

Autoportraits du musée d'Orsay
Du 4 mars au 5 juin 2016 
au musée d'art Roger-Quilliot
Place Louis Deteix
63 100 Clermont-Ferrand
04 73 40 87 40