Jean Marc Idir : l'art du portrait et de l'harmonie des couleurs

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/01/2016 à 14H13, publié le 14/01/2016 à 11H57
L'art du portrait par le peintre Jean-Marc Idir

L'art du portrait par le peintre Jean-Marc Idir

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

Installé à Ajaccio depuis plus de 20 ans, le peintre Jean-Marc Idir produit des oeuvres inspirées par les couleurs et la peinture ancienne. La lumière et l'harmonie hantent ses portraits troublants qui interrogent les plus grands historiens de l'art.

Ancien élève de Philippe Lejeune, le portraitiste Jean-Marc Idir se nourrit de l'art d'Eugène Delacroix pour qui "la peinture n'est pas dans le trompe l'œil mais dans l'harmonie". 

Reportage : C. Ferrer / S. Cibecchin / D. LametaII

L'harmonie sur la palette

Lauréat de la Fondation de France et du prix Paul-Louis Weiller en 1993, Jean-Marc Idir impose un style singulier. Ses portraits prégnants sont longuement peaufinés.
Prix du portrait Paul-Louis Weiller

Prix du portrait Paul-Louis Weiller

© Jean-Marc Idir
Pour réussir un tableau, le peintre confectionne d'abord méticuleusement sa palette. Cette peinture à l'huile multicolore - en épaisse couche -porte déjà en elle le secret de la future toile. "Je cherche l'harmonie directement sur la palette", dévoile-t-il dans son atelier.   
Portrait Emmanuelle

Portrait Emmanuelle

© Jean-Marc Idir

Peintre contemporain inspiré des anciens

Les oeuvres de Jean-Marc Idir sont à la fois résolument contemporaines et bercées des influences des anciens. Un talent qui trouble même les plus grands connaisseurs.

A l'image de la toile représentant un buste de Houdon. Reprise en affiche, le style attire l'attention d'un conservateur du Louvre, croyant découvrir la patte d'un artiste classique. "Au Louvre, les experts demandent les dates de naissance et de mort du peintre", raconte-t-il amusé. 
"L'abandon" Jean-Marc Idir

"L'abandon" Jean-Marc Idir

© Jean-Marc Idir

La maison Bonaparte vue de l'intérieur

Dans le dédale des oeuvres de Jean-Marc Idir, le visiteur se laisse entraîner à l'intérieur des maisons. On y pousse une porte qui dévoile dans la perspective un lieu désert et intrigant. Comme l'intérieur du salon de Laetitia Bonaparte, immortalisé dans "Les stratégies silencieuses" qui ramènent à l'histoire du lieu où, au cours d'une brève escale ajaccienne, le général Bonaparte rentrant d'Egypte aurait organisé le coup d'état du 18 brumaire.  
Maison Bonaparte

Maison Bonaparte

© Jean-Marc Idir /RMN

Installé en Corse depuis 1990 Jean-Marc Idir est aussi l'auteur de l'ouvrage "Delacroix, Genèse d'un génie" chez Cohen&Cohen