"Théâtres du Monde" : les cartes de 500 ans d'Histoire

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/03/2016 à 09H50, publié le 04/03/2016 à 09H19
Carte du Japon datant du 17e siècle  à la BNU de Strasbourg 

Carte du Japon datant du 17e siècle  à la BNU de Strasbourg 

© France3/Culturebox

2016 a été choisie par l’ONU comme année internationale de la carte. Pour célébrer l’événement comme il se doit, la Bibliothèque Nationale Universitaire de Strasbourg expose jusqu’au 24 mars 2016 quelques unes des plus belles pièces de sa colossale collection de cartes. "Théâtres du monde" donne à voir des pièces rares signées par les créateurs des premiers atlas.

Jusqu’au 24 mars, le Monde entier se trouve à Strasbourg dans une petite bibliothèque universitaire. 500 ans de connaissances du Monde étalés sur des cartes choisies parmi une collection de 50 000 pièces venant de différentes époques. A l’occasion de l’année internationale de la carte, la ville a décidé de rendre hommage à ces pionniers mathématiciens et géographes qui ont contribué à la découverte de l'univers.  
 

Reportage : G. Fraize / P. Dezempte / C. Baeumier
 


Des cartes précieuses où se mêlent science et esthétique

"Dans cette sélection nous avons essayé de montrer l’évolution des techniques de la réalisation cartographique faite par les explorateurs avec notamment les contours un peu flous et les territoires imaginés par ces derniers. Mais aussi de mettre en avant la construction politique de la carte comme objet stratégique et scientifique", explique Frédéric Blin, directeur de la conservation et du patrimoine.

Dans un temps où les satellites, l’aéronautique et le numérique n’existaient pas encore, ces pionniers passaient des mois à récolter des informations leur permettant de pouvoir esquisser une carte de la manière la plus réaliste possible. Relire ces dernières avec leurs erreurs et leurs imprécisions permet de mieux apprécier le regard sur l’Autre : "A l’époque, les cartes représentaient l’état des connaissances. Pour sa carte du Japon au 17ème siècle, le cartographe était installé à Amsterdam. Il n’a jamais fait le déplacement jusqu’au pays. Il s’aidait de correspondances, de récits de voyages et de cartes précédemment faites", développe Gwenaël Citérin, chef du service de la cartographie.

 

Gwenaël Citérin présente la carte du Japon dessinée au 17ème siècle

Gwenaël Citérin présente la carte du Japon dessinée au 17ème siècle

© France3/Culturebox

 

Ces cartes étaient dessinées pour  les états majors, les puissants, les nobles et les navigateurs. Cependant, une minorité d’entre elles étaient emmenées durant les périples du fait de leur fragilité.
 

Avec cette exposition, la BNU de Strasbourg nous propose de plonger dans une époque où la Terre n’était encore qu’un vaste terrain à découvrir. "Théâtres du monde" est l'occasion d’observer les travaux des hommes ayant collaboré de loin à l’élaboration du GPS.