Le centre du costume de Moulins fête ses 10 ans

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/01/2016 à 11H01, publié le 05/01/2016 à 10H48
Créé en 2006, le Centre National du Costume de scène de Moulins abrite plus de 10 000 pièces de décors, accessoires et costumes qui ont servi au théâtre, à l'opéra et à la danse 

Créé en 2006, le Centre National du Costume de scène de Moulins abrite plus de 10 000 pièces de décors, accessoires et costumes qui ont servi au théâtre, à l'opéra et à la danse 

© France 3 / Culturebox

La ville de Moulins en Auvergne abrite depuis 2006 le Centre National du Costume de Scène. Un musée qui recèle plus de 10 000 trésors réalisés et portés par les plus grands artistes de danse et de théâtre. Conservation, restauration et expositions temporaires, le lieu détient une collection permanente de 300 objets ayant appartenus à Rudolf Noureev.

Depuis 2006, la ville de Moulins accueille dans une ancienne caserne du quartier Villars le Centre National du Costume de Scène. Le musée regroupe des milliers de tenues prestigieuses déposées par la Comédie Française, l'Opéra de Paris et la Bibliothèque nationale de France, auxquelles sont venus s'ajouter de nombreux dons de compagnies, d'artistes et de théâtres.

Reportage : D. Dumas /  P.Lagaune J. Flesher / B.Vidal

L'étoffe de scène : objet de recherche et de restauration 

Unique en son genre, le Centre national du costume de scène est la première structure de conservation, en France comme à l'étranger, à être entièrement consacrée au patrimoine matériel des théâtres. Conservation, recherche et restauration des costumes, le personnel du musée s'attache à rendre pratiquement identiques les pièces d'origine. 
Dans les ateliers de conservation préventive du CNCS.

Dans les ateliers de conservation préventive du CNCS.

© Jean-Marc Teissonnier / CNCS

De Noureev à Maria Calas, ou plus récemment Jean Paul Gaultier, le visiteur plonge dans l'histoire de la scène, des origines à aujourd'hui. "Il y a tout un travail de documentation autour des costumes, on doit vérifier l'attribution, à quel moment il a été porté et quel était le costumier", explique Delphine Pinasa, la Directrice du Centre national du costume de scène
Cape de velours portée par la Calas en 1964

Cape de velours portée par la Calas en 1964

© France 3 / Culturebox

La collection Noureev  

L'exposition permanente du musée est construite autour de l'étoile éternelle de la danse classique, Rudolf Noureev. Costumes de scène illustrant toute la carrière du danseur, pièces de mobilier, peintures et gravures de bonne facture, le fonds permet d’évoquer de découvrir à quel point le danseur attachait une grande importance à l’esthétique de la scène et en particulier aux costumes. Comme cette petite veste portée dans le ballet "Roméo et Juliette".
Veste portée par Rudolf Noureev dans le ballet "Roméo et Juliette"

Veste portée par Rudolf Noureev dans le ballet "Roméo et Juliette"

© France 3 / Culturebox

Angelin Preljocaj : l'art du costume depuis 30 ans

Jusqu'au 6 mars 2016, la grande exposition de l'automne-hiver est consacrée aux costumes des ballets d'Angelin Preljocaj. Pour ses ballets, le chorégraphe a fait appel aux plus grands couturiers et artistes contemporains. Jean Paul Gaultier pour "Blanche Neige", Azzedine Alaïa pour "Les Nuits", ou encore Enki Bilal pour "Roméo et Juliette". Le musée offre une carte blanche inédite au chorégraphe pour fêter les 30 ans de sa compagnie. 
Fan de bandes dessinées, il demande à Enki Bilal de réaliser décors et costumes. A travers les costumes, les deux familles se distinguent : les Montaigu, dans une fragilité sociale et humaine, sont des rescapés sans abris, tandis que les Capulet, représentant le pouvoir, symbolisent ordre et violence. En 1996, ce ballet est inscrit au répertoire de la Compagnie avec une reprise des costumes par Fred Sathal.

Fan de bandes dessinées, il demande à Enki Bilal de réaliser décors et costumes. A travers les costumes, les deux familles se distinguent : les Montaigu, dans une fragilité sociale et humaine, sont des rescapés sans abris, tandis que les Capulet, représentant le pouvoir, symbolisent ordre et violence. En 1996, ce ballet est inscrit au répertoire de la Compagnie avec une reprise des costumes par Fred Sathal.

© Jean-Marc Teissonnier / CNCS

Centre National du Costume de Scène de Moulins
Quartier Villars, Route de Montilly,03000 Moulins