La mémoire des tissus dans les sculptures de Jérémy Gobé

Par Anne Elizabeth Philibert @Culturebox
Mis à jour le 20/02/2013 à 16H55, publié le 20/02/2013 à 16H34
Poirte (fragment)

Poirte (fragment)

© J.Cobé

Le lauréat 2011 de la fondation Bullukian, Jérémy Gobé, dévoile son travail dans "Monument aux mains". Une exposition personnelle de cet artiste contemporain qui sculpte le textile est à découvrir jusqu'au 28 février 2013 à la Fondation Bulukian à Lyon.

L'artiste contemporain Jérémy Gobé travaille le coton à partir d'objets de récupération. Il s'attache à "insuffler de la vie dans un objet passé" et de leur redonner une noblesse.

Il utilise plusieurs techniques comme la sculpture textile dont il se sert pour transformer l'objet, le sculpter, le magnifier. De nombreux objets passent entre ses mains : coraux, tables récupérées chez Emmaüs, portes en bois. Il les transforme avec d'autres matériaux comme la terre, le papier mâché ou encore le tricot résiné.

Le projet de Jérémy est aussi né de ses rencontres lors de sa résidence lyonnaise. Il s'est approprié des meubles découverts dans un atelier prêté par la Fondation Bullukian comme un miroir ou une porte. Il a tissé autour d'eux un écrin sculpté de tissu, un tissu provenant d'une usine des Vosges aujourd'hui fermée. C'est donc un hommage que Jérémy Gobé, Lauréat 2011 de la Fondation Bullukian, propose à travers ses oeuvres.

Lancé en septembre 2011, le Prix Bullukian d'Aide à la Création contemporaine pour de jeunes artistes plasticiens rencontre un vif succès. 
Reportage: Sylvie Adam, Claire Cherry-Pellat, Eric Vial



Monument aux Mains à la Fondation Bullukian
26, place Bellecour 69002 Lyon
Tél. 04 72 52 93 34
Jusqu'au 28 février 2013
Entrée libre du mardi au samedi de 12h à 19h