La frégate Hermione fera escale à Saint-Malo et à Brest en juillet

Par @Culturebox
Mis à jour le 25/01/2016 à 19H41, publié le 25/01/2016 à 19H36
La frégate Hermione le 15 avril 2015.

La frégate Hermione le 15 avril 2015.

© Houpline Renard / Sipa

La réplique du trois-mâts de La Fayette, achevée en 2014 et qui a attiré l'an dernier plusieurs millions de spectateurs en France puis durant son périple en Amérique du Nord, fera halte l'été prochain à Saint-Malo et à Brest. Elle étudie par ailleurs un nouveau grand voyage pour 2018 : entre la Méditerranée et les Caraïbes, il va falloir trancher.

Invitée d'honneur des Fêtes maritimes internationales

L'Hermione quittera Rochefort le 4 juin pour une escale de carénage au port de La Rochelle, puis des essais en mer, avant de rallier Saint-Malo, restant dans la cité corsaire du 1er au 8 juillet. Elle fera ensuite cap vers Brest, où elle sera l'invitée d'honneur des Fêtes maritimes Internationales, du 12 au 18 juillet.

La frégate, avec le même commandant, Yann Cariou, et un noyau dur de l'équipage 2015, participera ensuite à une parade navale jusqu'à Douarnenez, avant de regagner Rochefort le 23 juillet, a précisé l'association Hermione-La Fayette.

Un nouveau grand voyage en projet

Après les Amériques (Etats-Unis et Canada) en 2015, où elle a fait revivre le soutien apporté en 1780 par La Fayette aux insurgés américains contre l'Angleterre, l'Hermione étudie un nouveau "grand voyage" pour 2018, pas moins de deux ans étant nécessaires pour préparer - et financer - un long périple.

Deux itinéraires sont à l'étude: un périple en Méditerranée, où plusieurs ports français, dont Sète, Toulon, Marseille, ont demandé sa venue, mais aussi en Espagne, au Portugal, au Maroc, en Italie.

Une autre option serait un voyage transatlantique vers les Caraïbes, qui inclurait Cuba et Haïti, les Antilles françaises, mais aussi la Floride et la Louisiane, où la ville de La Nouvelle-Orléans célèbrera en 2018 son tricentenaire, et a invité la frégate.

Le choix devrait être fait d'ici quelques mois sur plusieurs critères, faisabilité et budget notamment, a précisé l'association. Le budget du périple 2015, entre voyage et événements, a approché 6 millions d'euros, financé pour moitié par la partie américaine.