Chantilly : dans les coulisses du "Château des Princes"

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/01/2016 à 15H58, publié le 12/01/2016 à 17H26
Le Domaine de Chantilly dans l'Oise, lieu de résidence d'un prince du XIXe siècle, Henri d'Orléans duc d'Aumale 

Le Domaine de Chantilly dans l'Oise, lieu de résidence d'un prince du XIXe siècle, Henri d'Orléans duc d'Aumale 

© France 3 / Culturebox

Le château de Chantilly situé dans l'Oise est considéré comme l'un des plus beaux édifices de l'architecture française. Le feuilleton de France 2 nous fait entrer dans les coulisses du domaine de Chantilly, découvrir des toiles d'exception, un jardin grandiose et les plus grandes écuries d'Europe.

Joyaux du patrimoine architectural français, le château de Chantilly (Oise) a été édifié au XIXe siècle pour Henri d'Orléans, le Duc d'Aumale qui en hérita en 1830. 
Situé dans la vallée de la Nonette, le site remarquable dispose d'un immense parc de 115 hectares et surtout des Grandes Ecuries qui abrite aujourd'hui le musée du Cheval. 
La série de France 2, propose de plonger dans le quotidien de ceux qui entretiennent la beauté du château. 
Reportage :  F. Faure / J. Bignon / I. Tartakovski

Episode 1 : Des trésors de peinture ancienne 

Le palais qui a reçu les fêtes inouïes sous Louis XIV, est surtout l'oeuvre d'une vie : celle du duc d'Aumale. Deux siècles après le règne du Roi Soleil, il réunit l'une des plus belles collections de livres et de tableaux et recèle des trésors inestimables. Comme cette toile mystérieuse qui s'avère être un véritable Raphaël. Ce n'est que bien longtemps après, lors d'une restauration en 1976, qu'on découvrit que c'était un original. Le palais abrite la deuxième collection de peintures anciennes après le Louvre.
Le château de Chantilly est aussi connu pour son parc à la française, dessiné au XVIIe siècle par André Le Nôtre. Pendant l'hiver, les gros travaux commencent. Il faut remplacer les arbres morts, curer les fossés, ramasser 300 tonnes de feuilles mortes... Un travail titanesque qu'apprécie Thierry Basset, jardinier en chef. "Les travaux que nous faisons sont une continuité du travail de notre papa à tous, André Le Nôtre", confie-t-il. Aujourd'hui, 14 personnes veillent sur les 280 hectares du domaine. A l'époque de Le Nôtre, ils étaient 400 !

Episode 2 : Le royaume des cavaliers

Edifiées  au XVIIIe siècle, par l’architecte Jean Aubert pour Louis-Henri de Bourbon, 7e prince de Condé, les Grandes Écuries font figure de véritable palais pour chevaux. Avec ses 186 mètres de longueur, le lieu est exceptionnel et rare. On parle même des plus grandes écuries d'Europe, elles abritaient au XVIIIe siècle plus de 240 chevaux.

Le château fait régulièrement de nouvelles acquisitions, dernière en date, l'aquarelle d’Eugène Lami "Baba-Ali", cheval du Duc d’Aumale durant la prise de la Smala en 1843. Le bâtiment abrite également le musée du Cheval qui présente la relation entre l'homme et le cheval depuis le début des civilisations. Les Grandes Écuries proposent toute l’année des spectacles équestres consacrés à l'art du dressage de haute-école qui contribuent à la renommée internationale de Chantilly, depuis plus de 30 ans. 

Episode 3 : La crème des crèmes

C'est dans les cuisines de ce château que François Vatel (le célèbre pâtissier) préparait des banquets pour Louis XIV. Ici aussi qu'il s'est donné la mort. La légende veut que François Vatel n'ayant pas d'argent pour payer les fournisseurs utilisât la crème produite au domaine pour servir au roi Louis XIV, une crème bien montée, la crème Chantilly.

À deux pas du château, dans son restaurant étoilé, le cuisinier Arnaud Faye réalise des recettes plus légères, plus subtiles, mais il a conservé certains savoir-faire de François Vatel. "Forcément, on travaille avec beaucoup plus de technologie, beaucoup plus de précision, beaucoup plus d'hygiène, mais on a gardé un certain savoir-faire qu'on retrouve dans les découpes et dans les bases", explique le chef cuisinier. La découpe en salle, une tradition bien française, un tour de main qui date de cette époque. Ici on est fidèle à l'héritage.

Episode 4 : Des manuscrits à la valeur inestimable

Le château est le deuxième site en France en matière de peintures anciennes, mais il abrite aussi une bibliothèque remarquable. Dans sa bibliothèque le duc d'Aumale, dernier propriétaire du château a rassemblé plus de 45 000 ouvrages tout au long de sa vie.
Parmi eux, un manuscrit en parchemin vieux de neuf siècles, un joyau du Moyen Âge. Très fragile, il est gardé dans des conditions très strictes de conservation. Ce livre de prières ne peut être exposé au public. "À l'époque, les oeuvres d'art ce ne sont pas les tableaux, ce ne sont pas de grandes oeuvres peintes, ce sont les livres. Celui-là est vraiment remarquable, à la fois par la très grande quantité d'enluminures qu'il contient, près d'une centaine, et puis surtout il est tout à fait remarquable par la qualité de son exécution", explique le conservateur de la bibliothèque.

Une lettre royale
Le duc d'Aumale collectionnera ici 1 500 manuscrits inestimables. Toute l'histoire du château est conservée sur place aux archives. En plus des livres, 80 000 lettres parmi elles, un document étonnant : une lettre de Louis XIV, lui-même, en partie codée, car destiné à une entreprise militaire.

Episode 5 : Le grand jour

Le tableau restauré du peintre italien Salavatore Rosa va enfin retrouver sa place dans la galerie de peinture du musée. Replacer le tableau dans son cadre puis le repositionné au milieu des 85 oeuvres du château,  la mission, délicate, est supervisée par la conservatrice en chef Nicole Garnier. Depuis le Duc d'Aumale l'ordonnencement n'a pas changé. Florence Adam, la restauratrice du tableau du 17ème siècle peut savourer son travail. La console en bois de hêtre elle aussi restaurée peut réintégrer la galerie. 

C'est l'effervescence du côté des Grandes Ecuries. tout le monde est en piste pour le spectacle équestre de fin d'année : une adaptation de La Belle et la Bête. C'est l'une des 3 créations originales proposées chaque année au Château. Elles accueillent 60 000 spectateurs. 



Le domaine de Chantilly est ouvert : 
du 2 novembre au 27 mars inclus tous les jours sauf le mardi 10h-18h / 20h pour le parc
du 28 mars au 1er novembre inclus 10h-18h / 20h pour le parc 7j/7
Fermeture annuelle : du 4 janvier au 29 janvier 2016 inclus
Tarif : Billet domaine : 17€ / Tarif réduit : 10€