Eugène Savitzkaya

Eugène Savitzkaya

Ecrivain
Eugène Savitzkaya est né à Saint-Nicolas-lez-Liège en 1955. 

Bibliographie (extrait) : 
Les Lieux de la douleur, poèmes (Éditions Liège des jeunes Poètes, 1972). 
Le Cœur de schiste, poèmes (Atelier de l'Agneau, 1974). 
Rue obscure, poèmes, avecJacques Izoard (Atelier de l'Agneau, 1975). 
Mongolie, plaine sale, poèmes (Seghers, 1976). 
L’Empire, poèmes (Atelier de l’Agneau, 1976). 
Mentir, roman (Minuit, 1977). 
Un jeune homme trop gros, roman (Minuit, 1978). 
La Traversée de l’Afrique, roman (Minuit, 1979). 
Plaisirs solitaires, poèmes, avec Jacques Izoard (Atelier de l’Agneau, 1979). 
Les Couleurs de boucherie, poèmes (Christian Bourgois, 1980). 
Aigle et poisson, poèmes (Les Ateliers du Pré Nian, 1982). 
La Disparition de Maman, roman (Minuit, 1982). 
Les Morts sentent bon, roman (Minuit, 1984. Espace nord, 2012). 
Veulerie, poèmes (Pessin / Verbe et l’empreinte, 1984). 
Quatorze cataclysmes, poèmes (Le Temps qu’il fait, 1985). 
Bufo bufo bufo, poèmes (Minuit, 1986). 
Capolican. Un secret de fabrication, récit (Arcane 17, 1986, Ed. Les Billingues, Meet, 2014). 
Alain Le Bras, portrait en pied (Atelier de l’Agneau, 1987). 
Sang de chien, roman (Minuit, 1989. Espace nord, 2012). 
La Folie originelle, théâtre (Minuit, 1991). 
L’Été : papillons, orties, citrons et mouches, poèmes (La Cécilia, 1991). 
Marin mon cœur, roman (Minuit, 1992). 
Portrait de famille (Librairie Tropisme, 1992). 
Alain Le Bras, avec Philippe Bordes (L’Atalante, 1993). 
Mongolie, plaine sale suivi de L’Empire et deRue Obscure (Labor, 1993). 
Jérôme Bosch (Flohic, 1994). 
En vie, roman (Minuit, 1995). 
Cochon farci, poèmes (Minuit, 1996). 
Saperlotte ! Jérome Bosch (Flohic, « Musées secrets, 1997). 
Les Règles de solitude (Solitude, 1997). 
Peintures de Robert Ketelsiegers, avec Jacques Izoard (Labor, 1997). 
Cenotaphe, poèmes (Atelier de l’Agneau, 1998, 2003). 
Mamouze, poèmes (Atelier de l’Agneau, 1998, 2005).
Fou civil (Flohic, 1999. Argol, 2014). 
Aux prises avec la vie (Le Fram, 2002). 
Célébration d’un mariage improbable et illimité, roman (Minuit, 2002). 
Technique tectonique, sur Nicolas Kozakis (Yellow now, 2003). 
Exquise Louise, roman (Minuit, 2003). 
Écorces, photographies de Jean-Dominique Burton (Octogone, 2005). 
Fou trop poli, roman (Minuit, 2005). 
Nouba (Yellow now, 2007).
Propre à rien, nouvelles 1977-1995 (Didier Devillez Editeur, 2010).
Lettres à Eugène. Correspondance 1977-1987, avec Hervé Guibert (Gallimard, 2013).
Flânant, (Didier Devillez Editeur, 2014).
Fraudeur, roman (Minuit, 2015).
A la cyprine, poèmes (Minuit, 2015).