Enrico Macias Alcaline l'instant

Enrico Macias

Gaston Ghrenassia, naît le 11 décembre 1938 à Constantine en Algérie mais c'est sous le nom d'Enrico Macias que nous le connaissons mieux. En 1961 il s'exile en France avec sa fille et sa femme, sur le bateau il compose "Adieu mon pays", une chanson qui sera aussi sa première à sortir en vinyle. Il parle de la situation des "Pieds noirs" dans Cinq Colonnes à la Une. Il donne des concerts dès 1963 en incluant à son répertoire "Enfants de tous pays". Sa musique lui fait faire le tour du globe, du Japon aux Etats-Unis où il se produit au Carnegie Hall. Son message de paix résonne même en Egypte lors d'un concert auprès des pyramides.  Le secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies lui décerne en 80 le titre de"Chanteur de la Paix"  et lui donne ses droits d'auteur du titre "Malheur à celui qui blesse un enfant" au profit de l'Unicef.  En 97, il est nommé par Kofi Annan,  alors Secrétaire général de l'ONU, "Ambassadeur itinérant pour promouvoir la paix et la défense de l'enfance". L'annulation pour raisons de sécurité d'une série de concerts qu'il espérait donner en Algérie le secoue.  Il couche alors sur papier son rapport à son pays avec l'aide de Florence Assouline dans un livre intitulé "Mon Algérie". En 2003 il revient sur le devant de la scène avec l'album l'Orange Amère, puis un peu moins de 10 ans après il célèbre déjà 50 ans de carrière avec l'album de duos "Venez mes amis".