"Tasser le bourgeois! Formidable formule de 1917!" Françoise Huguier

Des mots de minuit
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 30/05/2016 à 15H13, publié le 29/05/2016 à 14H29

Quand une "coqueluche" scénographie "My fair lady" ou l'expo Charles Garnier; quand l'éclectisme d'une photographe entraîne dans les appartements communautaires soviétiques; quand il s'agit de rendre au plus juste la personne d'un migrant; quand un convaincu de la biodiversité parle de l'étrangeté des plantes et de leur rapport à l'humain; quand il s'agit de revisiter le folk US... C'est DMDM!

 

Des mots de minuit n°397 du 17 novembre 2010
Réalisation : Pierre Desfons 
Rédaction en chef : Rémy Roche
Production : Thérèse Lombard et Philippe Lefait
©desmotsdeminuit.fr/France2

CONVERSATION :

Je suis quelqu'un qui raconte des histoires... il faut trouver la manière la plus percutante, la plus juste pour le dire. Mais avant tout, le théâtre et l'opéra nécessite la collaboration. Je ne suis jamais seul!

Robert Carsen, 2010.
Robert Carsen

Robert Carsen

Le metteur en scène canadien parle de son travail notamment pour l'opéra et pour l'exposition "Charles Garnier un architecte pour un empire" dont il a réalisé la scénographie. 
Actu 2016.

J'aime beaucoup parler aux gens avant de les photographier. Ça me permet de les observer. Je suis comme un chat, je tourne autour de la personne et des choses... Ça peut prendre du temps.

Françoise Huguier, 20120.
Françoise Huguier

Françoise Huguier

À l'occasion des 30 ans du mois de la photo à Paris, la photographe commente plusieurs de ses photos, des appartements communautaires russes ("Kommunalka"), du Cambodge, où elle a été enlevée enfant, des défilés de mode, de l'Inde... 
Elle est venue avec un objet : le pendule de sa tante. 
Actu récente.

Ce sont des silhouettes dans la ville, des personnes déplacées, avec leurs langages, leurs codes mais ce n'est pas tant ça qui m'intéresse que de monter qui ils sont et comment ils vivent dans ces lieux en tant que personnes, migrants ou clandestins.

Didier Ben Loulou, 2010.
Didier Ben Loulou

Didier Ben Loulou

Le photographe commente des clichés de différentes séries qu'il a réalisées sur les visages, sur Jérusalem ou encore Jaffa.
L'objet qui l'accompagne : un livre de Nelly Sachs, "Lettres en provenance de la nuit".
Actu 2015. 

Il y a une magie à être dans une serre. C'est quelque chose qui prend. aujourd'hui, le rapport qu'on a aux plantes et à la nature, les questions que l'on se pose sur la biodiversité -il faut bien lâcher ce mot-là: ce lien, ce tissu entre toutes les espèces- sont essentielles!

Éric Joly, 2010.
Eric Joly

Eric Joly

Le directeur du Jardin des plantes, à Paris, à propos des travaux réalisés dans les grandes serres du Museum d'histoire naturelle classées monument historique. Le projet pédagogique : montrer des milieux contrastés et la place de l'homme dans le monde végétal qu'il ne domine pas mais auquel il est étroitement lié.
Son objet : un fruit de raphia, palmier de Madagascar
Actu 2016. 
 
Alexandra Lemasson fait une lecture extraite du livre de Marie Nimier "Photo photo". 

Alexandra Lemasson fait une lecture extraite du livre de Marie Nimier "Photo photo". 


LIVE :
Un duo baptisé, "Les french ladies de la folk".
Le duo June et Lula interprète "My girl" et "Sheers men".

	 

Le duo June et Lula interprète "My girl" et "Sheers men".  


La page facebook des mots de minuit…  Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@DesMotsDeMinuit