Des mots : Jacques Gamblin, Alaa el Aswany, Adel Habbassi, Eliane de Latour, Célia Houdart; musique : Ibrahim Maalouf

Des mots de minuit
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 04/12/2015 à 16H28, publié le 12/10/2015 à 18H13

Moubarak et Ben Ali sortis de l'Histoire par la petite porte de régimes despotiques. Le web et les réseaux sociaux, modernités des "printemps arabes". La preuve par le romancier égyptien et l'intellectuel tunisien! Entre deux histoires au cinéma, Gamblin sait faire rire. Et La beauté minérale toscane, le risque de l'argent des "GO" d'Abidjan et le son de Maalouf. C'est "Des mots de minuit"

Des mots de minuit N°435 du 23 novembre 2011.

Réalisation : Anthony Mutti
Rédaction en chef : Rémy Roche
Production : Thérèse Lombard et Philippe Lefait
Journalistes : Sophie Joubert, Lorenzo Ciavarini Azzi
©desmotsdeminuit.fr/France2
 
Adel Habbassi

Adel Habbassi

INCERTAIN REGARD :
"Les printemps arabes" avec l'écrivain égyptien Alaa El-Aswany, auteur de "Chroniques de la révolution égyptienne", et Adel Habbassi, universitaire tunisien, qui analysent la situation politique et sociale dans leurs pays respectifs, la place de l'islam et le rôle des réseaux sociaux. Avec une interview de Nathalie Bernard-Maugiron, chercheuse à l'Institut de Recherche pour le Développement et le témoignage d'une manifestante recueillie au Caire en février 2011.
Alaa El Aswany

Alaa El Aswany


CONVERSATION
Eliane De Latour

Eliane De Latour

Eliane de Latour est anthropologue, photographe et cinéaste. Elle signe un travail photographique consacré aux jeunes prostituées d'Abidjan. "Go de nuit Abidjan, les belles oubliées"  est une exposition à la Maison des Métallos à Paris. 
Jacques Gamblin

Jacques Gamblin

Le comédien est au Théâtre du Rond Point pour son spectacle "Tout est normal, mon coeur scintille"
Celia Houdart

Celia Houdart

 "Carrare" est le dernier livre de la romancière, qui depuis a écrit "Gil" chez P.O.L
Alexandra Lemasson lit "Carrare" de Celia Houdart

Alexandra Lemasson lit "Carrare" de Celia Houdart


Avoir le choix :
"Le socle des vertiges" de Dieudonné Niangouna à Nanterre.
"Carnet intime" de Zep.
 "Onzième" de François Tanguy, au Théâtre de Gennevilliers.

Ibrahim Maalouf

Ibrahim Maalouf

Pour "Will soon be a woman"  et  "Jamal"...
Maalouf en son site... 


accès à la vidéothèque...

La page facebook des mots de minuit…  Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@DesMotsDeMinuit