Des mots: Lionel bourg, Giuseppe Conte, Romain Fohr, Yves Lesgourgues, Jean-Louis Thamin, Henri Martin, Marie Rouanet

Des mots de minuit
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 15/05/2017 à 16H05, publié le 30/04/2017 à 14H36

Quand les poètes s'acharnent à refaire le monde, qu'ils écrivent radicalement en marge ou se nourrissent de la poussière des chemins ou de la cosmogonie indienne; quand l'écologie est invitée dans dmdm après ces tempêtes qui laissent trop de traces; quand le théâtre manque d'argent ou se fait hors les murs pendant les travaux; quand la librairie invente son exigence; quand le coquelicot est rouge

Des mots de minuit: émission n°41 du 18 octobre 2000.

Réalisation : Pierre Desfons
Rédaction en chef : Rémy Roche
Production : Thérèse Lombard et Philippe Lefait
©desmotsdeminuit.fr/France2
 

Cette émission en public et exceptionnellement proposée en deux parties a été enregistrée à l'ancienne manufacture de la chaussure à Bordeaux devenue La Manufacture Atlantique (fabrique d’art et de culture) où avait lieu "Le Carrefour des littératures" (De Bordeaux à Bayonne, de Mont-de-Marsan à Périgueux) imaginée et dirigée par Sylviane Sambor et titrée cette année-là: "L'Europe des littératures".

Nous voulons ainsi participer à penser l'Europe en tant que culture (s) et la présenter à de larges publics dans sa diversité et ses valeurs communes...

Sylviane Sambor. Octobre 2000.

Elle est désormais, avec Jean-Claude Jacq, l'une des artisans de La Nouvelle Escampette, maison d’édition implantée à Chauvigny, dans la Vienne, à l'est de Poitiers. Son fondateur, Claude Rouquet, dont l'exigence et les qualités de découvreur forçaient l'admiration, est mort en 2015. Des mots de minuit était honorée de son amitié.

MANIÈRES DE VOIR:

Je vis par les mots, pour les mots, à l'intérieur des mots parce que c'est une matière qui m'était peut-être un peu étrangère au départ et que j'ai dû investir au cours de ma vie.... Je suis peu remarqué par la critique. J'ai pu choquer les différents gangs qui tripatouillent l'édition. Je trouve, à mon âge -la cinquantaine- encourageant d'être toujours insupportable!

Lionel Bourg. DMDM, 2000.
Lionel Bourg

Lionel Bourg

L'écrivain, absolument athée, écrivain du profane, est né à saint-Chamont -"comme Pinay!" lui fait-on remarquer. "Comme "Ravachol!", le Rocambole de l'anarchisme, tient-il à préciser- évoque son oeuvre.
Essentiellement autobiographique, elle questionne une vie consacrée à l'écriture et à la réflexion. Lionel Bourg parle de son isolement littéraire, de ses origines ouvrières, du silence de son enfance, de son engagement politique. Le mot écologie est d'une certaine manière de son vocabulaire comme la marche à pied et la promenade lui sont primordiales.
Peut-être, au moment de la rediffusion de cette émission enregistrée en 2000 (l'entre deux tours présidentiel de 2017), de le citer encore:
"Une anecdote toute personnelle. J'ai un oncle qui a été militant communiste pendant 35 ou 40 ans et qui de temps en temps vote communiste et de temps en temps Front National , je le sais, il ne s'en cache pas! Il veut toujours faire la révolution mais la révolution pour abattre le capitalisme et mettre les Arabes dehors... Voilà comment le système a fini par décerveler les gens! C'est poignant!"

 

Il y a un lien entre la marche et la poésie: l'immensité, la solitude, la correspondance entre le corps et l'esprit... La jouissance est toujours dans un équilibre avec la souffrance et la douleur. Je pense que le poète qui porte une énorme souffrance connaît l'alchimie pour la métamorphoser en quelque chose qui ressemble à de la joie... Dans l'équilibre de la nature, les Indiens d'Amérique ont une expression: "Mitakuye Oyasin", "Au nom de ce à quoi je suis apparenté". Ils pensent aussi que les petits sillons que nous avons au bout des doigts ont été creusés par le vent primordial qui a donné la vie à tout l'univers!

Giuseppe Conte. DMDM, 2000.
Giuseppe Conte

Giuseppe Conte

L'écrivain et poète italien qui vit en Ligurie insiste sur l'importance des voyages, de la marche, des mythes. Il détaille son travail poétique et ses références littéraires.  


LES AUTRES INVITÉS:

Romain Fohr

Romain Fohr

Le metteur en scène de la pièce de Pierre Corneille "La place royale ou l'amour extravagant", interprétée musicalement par la Compagnie Garance à Bègles. Le scénographe, auteur d'une thèse sur Yannis Kokkos, insiste sur l'importance de l'Europe dans son travail et sur son souhait d'une décentralisation de la culture.

Yves Lesgourgues

Yves Lesgourgues

Le délégué du conseil interprofessionnel des bois d'Aquitaine détaille les conséquences des tempêtes de décembre 1999 dans la région sur l'exploitation du bois et la perception de l'environnement. 

Jean-Louis Thamin

Jean-Louis Thamin

Le directeur du Théâtre national de Bordeaux Aquitaine présente la saison 2000-2001, qui se déroulera essentiellement hors les murs, en raison d'importants travaux entrepris à Bordeaux. 

Henri Martin

Henri Martin

Le fondateur de "La machine à lire" à Bordeaux explique ses conceptions de la librairie .


MUSIQUE:

Marie Rouanet interprète "Rouge le coquelicot"

Marie Rouanet interprète "Rouge le coquelicot"

L'auteure, femme de lettres, compositrice et (chanteuse en occitan) au Festival de la biographie en 2014



Accès à la vidéothèque... 

 DMDM, L'Émission... 

 nous écrire, s'abonner à la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.fr

► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

► @desmotsdeminuit