Brigitte Fontaine et Rachid Djaïdani: Kékéland et la littérature à l'estomac. "l'été, des mots..." Emission 374. 2010.

Philippe Lefait
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 19/07/2014 à 21H39, publié le 17/07/2014 à 20H00
Emission été 3 dmdm image

"des mots, l'été..." Ces quelques semaines sont, pour nous, une occasion de penser et de concevoir une "bibliothèque idéale". De vous proposer quelques-unes des émissions qui ont jalonné vingt d'un magazine culturel exigeant qui s'est d'abord appelé "Le cercle de minuit". Cet appel à la mémoire... parce que nous pensons que le numérique n'est pas seulement cette immédiateté...

"Mon père, quand il a vu le césar – l'objet –, il a demandé pourquoi on donnait des briques aux gens. C'est énorme, cette distance. C'est de la poésie… " Ce qui s'appelle avoir le sens de la formule ou une nécessité de l'origine. Il est ici question de César et de Rengaine!  Un film sans le sou, porté pendant une petite dizaine d'années par Rachid Djaïdani et répéré par Edouard Waintrop à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2012.
Chez desmotsdeminuit, deux ans auparavant il était venu évoquer sa littérature d'écorché, celle qui vient du sens de la rue et du point de vue aiguisé par le regard de celles et ceux qui mettent à l'écart les "pauvres". A ses côtés, notamment Brigitte Fontaine. Et ce grésillement discret qui permet les rencontres et une tendresse… 
Barrée, échevelée, improbable, délirante ou folle sur la pochette de son premier album et blablabla journalistique. Brigitte Fontaine, née bretonne, grandie par les musiques d'Areski Belkacem, entrée en fraternité avec Jacques Higelin, est d'abord d'une grande fidélité. On peut avoir à la chercher dans les cintres, hors piste, elle est tout aussi charmante que touchante, aussi attentive à l'apparence toujours renouvelée qu'à l'engagement dans la société. Elle fut des signataires en 1971 du manifeste des 343 pour l'avortement. Et l'échange qu'elle eut il y des années maintenant sur le plateau desmotsdeminuit avec Elisabeth Badinter reste un bon moment de télé.
Avec Rachid Djaïdani, ça ne pouvait être que French Corazon!


Et musique bien sûr avec BF... et Hadouk Trio...

La page facebook des mots de minuit, une suite…  Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
@DesMotsDeMinuit