Vincent Jarousseau. Enquête en terres FN. Le double sens d'un "On est chez nous".

Rémy Roche
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 09/07/2017 à 13H29, publié le 08/07/2017 à 12H00

Pendant 3 ans, avec l'historienne Valerie Igounet, il a enquêté sur les terres du Front National. Elle en a transcrit les oralités, il en a fixé les représentations.

Le travail commun du photographe et de l'historienne s'inscrivait dans la perspective d'une présidentielle dont certains pensaient qu'elle serait un marchepied pour le FN. Le projet n'était pas de prendre parti mais d'observer une sphère politique et ses nouveaux fondements populaires. Un travail au long cours dans 3 villes ayant choisi l'extrême-droite pour leur mairie: Hénin-Beaumont, Fréjus et Beaucaire.
Sur cette image, à Beaucaire, on ne voit pas les partisans bleu-marine, ils sont dans un hors-champ qui fait l'inquiétude et la force des regards de ces enfants d'immigrés qui, face à eux, osent suggérer: "On est aussi chez nous". Montrer en creux, la bonne idée de Vincent Jarousseau.
L'enquête est devenue un livre, atypique puisque les auteurs ont choisi d'adopter les codes du roman-photo pour les renverser, les bulles retranscrivant les vrais propos entendus. Saisissant dans la forme comme dans le fond. 

Couv. Jarousseau


 toutes les photos parlées


 nous écrire, s'abonner à la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.fr

► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

► @desmotsdeminuit