Gaël Turine, la rue tranquille d'une capitale Rom

Rémy Roche
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 05/11/2016 à 15H23, publié le 22/10/2016 à 11H00

Il y a une capitale rom en Europe. C'est en Macédoine. Une Photo parlée pour une découverte.

Gaël Turine est un photographe belge. Sa curiosité à de qui tenir: père et mère sont documentaristes. Pourtant si ses parents font du son et de l'image qui bouge, il choisit le silence souvent édifiant de la photographie.
Ses sujets sont à contre jour du mainstream, photo-journaliste, il évite les sentiers battus ou revisite des sujets autrement traités. Ainsi, il fait découvrir un drame inexplicablement inconnu: ce mur de 3200 km construit depuis 1993 par l'Inde pour s'étanchéifier du Pakistan, 3200 km gardé par une armée intraitable. Il instruit les chemins du vaudou depuis ses racines africaines. Il accompagne de ses images l'écrivain Laurent Gaudé explorant différemment Port-au-Prince pour un livre "En bas la ville" (*).
Pour Gaël Turine, la photographie est aussi un outil ethnologique, anthropologique. Ainsi, il fait découvrir en Macédoine, en banlieue de Skopje, sa capitale, Shuto Orizai, elle aussi capitale, celle des Roms. Créée sur une décharge, c'est le tremblement de terre de 1963 qui avait fourni un prétexte aux autorités yougoslaves d'alors pour regrouper une population considérée comme problématique. La ghettoïsation n'a pas fonctionné comme prévu, en tout cas Shuto Orizai est aujourd'hui une ville de 35 000 habitants, 95% de roms, les écoles sont roms, le maire est rom. Turine en a rapporté des images plutôt tranquilles et paisibles. Il les expose au festival Photo-Reporter de Saint-Brieuc qui a la particularité remarquable de financer, avant qu'ils soient réalisés, les sujets de photographes sur des projets qu'il sélectionne en amont.

> Festival Photo-Reporter - Saint-Brieuc, jusqu'au 30 octobre 2016
> Gaël Turine, son site
(*) à paraître en 2017, éditions Le Bec en l'air.
> toutes les photos parlées