Baudouin Mouanda fixe les rois de la SAPE de Brazzaville.

Rémy Roche
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 18/06/2017 à 10H33, publié le 17/06/2017 à 12H00

En une image, le photographe congolais résume les règles de la SAPE et des sapeurs, rois de la rue et de la nuit de Brazzaville.

SAPE: Société des Ambianceurs et des Personnes Elégantes. Un dandysme revisité depuis quelques décennies par des forçats du vêtement et du chic qui s'affrontent dans des joutes pacifiques qui animent la vie des grandes villes du Congo, une fantaisie qui s'est aussi exportée dans les exils européens.
La SAPE a ses règles, strictes, le photographe en explique les détails en commentant l'une de ses images captée dans une rue de Brazzaville. C'est sérieux tout autant que rigolo.
Baudouin Mouanda est tombé jeune dans l'envie de photo. A 13 ans il négocie le cadeau d'un boitier avec son père. Il portraitise d'abord ses camarades de classe, puis se professionnalise, vend ses photos à La Revue noire, Jeune Afrique, Paris Match et s'incruste en 2003 dans une expo collective à Paris, il collectionne depuis prix et récompenses.
On imagine qu'il est peut-être sapeur à ses heures, en tout cas pour lui, la SAPE est aussi une façon de "redonner le sourire" à un peuple secoué par des affrontements endémiques.

Il faut se battre avec la fête et les vêtements, pas avec les armes.

Baudouin Mouanda

Photo-journaliste d'abord, il s'est aussi intéressé aux séquelles des guerres qui ont meurtri son pays, aux orphelins et aux enfants des rues de Brazzaville, un engagement qui exclue le sensationnel: "Il faut qu'il y ait une histoire derrière mes photos."
Baudoin Mouanda expose au festival de La Gacilly, en Bretagne, une manifestation originale à plus d'un titre qui consacre cette année un volet important à la photographie africaine.

> le site de Baudouin Mouanda

> le festival de La Gacilly


 toutes les photos parlées


 nous écrire, s'abonner à la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.fr

► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

► @desmotsdeminuit