D'Hiroshima à Avignon. Christophe Alévêque. Du contemporain borderline... Beau temps, vous pouvez lâcher la bombe!

Philippe Lefait
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 01/10/2014 à 16H22, publié le 22/07/2014 à 12H59
Christophe Aleveque1 Avignon image dmdm © RR

Desmotsdeminuit, une suite... est à Avignon pour rencontrer, écouter et voir. Quelques-uns de celles et ceux qui font le festival In et off. Le "mot à mot" du jour est celui de Christophe Alévêque. La société contemporaine a le don de taper sur les nerfs de ce garçon gavé par ses lectures de la presse quotidienne et le grand vide des messes télévisées et décalquées. L'humoriste est à vif...

Son besoin de consolation étant impossible à rassasier et sa nervosité ayant une humeur de fauve, il s'épanche régulièrement à l'occasion de revues de presse dont les extrêmes sont les cibles naturelles mais que nourrissent également les prurits venus du hollandisme. Il se veut et se dit sans étiquette. Mais le corrosif est son parti et il a une carte de vigilance.
A Avignon, il est le "fou" qui a donné le top météo pour larguer Little Boy -joli nom de bombe- sur Hiroshima. Le texte est de Régis Vlakos et la mise en scène de Christophe Luthringer. Avec sur scéne Régis Vlakos et Charlotte Zotto qui tire le rideau et distribue les bonbons. 
Little Boy  jusqu'au 27 juillet, 20H40, Théâtre du Balcon
38 rue Guillaume Puy
Aleveque2 Avignon dmdm © Benjamin Hoffman
des mots de minuit à Avignon, tous les articles.....

La page facebook des mots de minuit, une suite…  Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
@DesMotsDeMinuit