Matricule 061113

Par @Culturebox
Mis à jour le 22/04/2014 à 18H07, publié le 06/11/2013 à 00H00
Matricule...

Matricule...

© PL

2005-2013… Je lisais hier dans le journal de papier...

Qu’un homme mort était resté pendu huit ans chez lui dans une grosse bourgade à deux pas de Paris avant qu’un nouveau propriétaire qui n’en pouvait mais ne fasse forcer la porte et ne découvre le suicidé. Il était dans la fleur de l’âge, célibataire, fâché avec le roman familial et bourré de dettes. Sa boîte aux lettres débordait de constats d’huissier et de mises en demeure. La banque prêteuse a lanterné pour retrouver sa créance et faire vendre l’appartement. Oui, l’appartement. Ça vivait tout autour et normalement, et bien, même dans le cabinet d’orthoptie voisin. « Ça n’a senti qu’une journée ! » a réfléchi le syndic et c’est une momie qui a été dépendue. Un voisin a dit après le décrochage : « Il fait beau aujourd’hui, peut-être que ça va apaiser son âme ! »

Sinon, nous sommes bien entrés dans des temps de connexion permanente et de réseaux sociaux !  Même que Facebook a été créé en 2004 et Twitter en 2006. Avec sa corde, il s’est fait oublier entre les deux !