Lionel Duroy... Sans famille, une suite

Philippe Lefait
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 22/08/2016 à 19H25, publié le 19/08/2016 à 13H58
Duroy 3

"Il a donc pu demander à Mathilde de marcher toute nue sur ses talons hauts avant de s'écrier: "J'adore ton profil, j'adore tout." C'est à peine s'il se reconnaît. Aujourd'hui, il ne pourrait plus exulter de la sorte, ni même manifester la moindre allégresse. Il ne pourrait plus. Il mesure combien il a changé, à quelle allure il s'est éteint."

L'absente
Julliard, 2016.
Duroy 1
"Peu après son divorce, Augustin doit se séparer de sa maison. Bouleversé par le spectacle du déménagement, il s'enfuit en voiture avec pour tout bagage quelques photos, un ordinateur et ses deux vélos, puis se lance dans une course folle à la recherche d'un refuge, butant sur les personnes que le hasard place sur sa route – dont une femme qui le poursuit d'hôtel en hôtel. Revivrait-il le même effondrement psychique que sa mère, expulsée de son bel appartement de Neuilly un demi-siècle plus tôt ? Égaré, furieux et magnifique, Augustin entreprend alors de reconstituer l'histoire de cette femme qu'il a enterrée sans une larme. Au fil de ses rencontres, son regard sur elle commence à changer."
©Julliard
Lionel Duroy

Lionel Duroy

Lionel Duroy est l'auteur d'une douzaine de romans dont la relation à l'autre et la famille (telle qu'elle fut; l'idée qu'il en a, les éléments qui la composent et la déchirent, père et mère décortiqués et fratrie explorée ou protégée) sont essentiellement la mine (saline ou existentielle c'est selon!). A quelques exceptions près, elle est souvent nommée (voir Des mots de minuit #381).
ÉcrireLe Cahier de TurinDes hommes éblouissants. Trois couples en quête d'orages et Priez pour nous, adaptés pour le grand écran puis Colères, L'hiver des hommesVertiges et Échapper . Ou Le Chagrin pour lequel nous l'avions reçu à Des mots de minuit en 2010.
Lire avec Des mots de minuit