Bernard, Pivot du livre

Rémy Roche
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 28/07/2014 à 22H19, publié le 13/12/2013 à 00H00
Bernard  Pivot

Parler d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. C’était à la télé, Antenne 2, le vendredi, 21h30, c’était "Apostrophes"...

...  Et tant d'auteurs, et tant de livres! C’était Bernard Pivot, un "fou" de livres, de foot et de bons vins. Les faiseurs de programme de l’époque, tagués préhistoriques aujourd’hui, avaient réservé un horaire accessible au plus grand nombre et ce grand nombre était au rendez-vous, les libraires ne s’y trompaient pas en déployant dès le lendemain sur leurs tables les mieux exposées les livres de l’Apostrophes de la veille. Qui pourra dire (à part Pivot lui-même) quels auteurs vivants et importants, connus ou inconnus, ne se sont pas assis autour de ce cercle littéraire hebdomadaire, curieux et universel?
LYON:CP "Les Dicos d'or" avec Bernard PivotC’était en 1975 et ça a duré 15 ans. Que des livres, chaque semaine, pendant 15 ans. Ça fait beaucoup de livres, beaucoup d’envies de lire.
Bernard Pivot, désormais dignitaire de l’Académie Goncourt a choisi lui-même 12 émissions (ça n’a pas dû être facile) qui forment un best-of, le sien, publié par les Éditions Montparnasse. Un parcours qui montre l’éclectisme de l’homme.
Accessoirement, en feuilletant cette somme video, on se demande: mais où sont passées les émissions culturelles sur les chaines généralistes?

Michel Tournier (3 juillet 1981) (réal.: F. Chatel)
 

 



Autre extrait: Le Clezio à Apostrophes

(9 septembre 1988) (réal.: Jean Cazenave)

photos © Gamma-Rapho, Sipa

Tous les articles Lire

La page facebook des mots de minuit, une suite… Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
@DesMotsDeMinuit