VIDEO. "Le démon de la vie": le tigre de Patrick Grainville

Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 25/11/2016 à 22H14, publié le 17/07/2016 à 17H00

Patrick Grainville, prix Goncourt pour "Les Flamboyants", signe avec "Le démon de la vie" un roman sensuel et captivant dans lequel le tigre se taille la part du lion.

Vous pensez que le lion est le roi des animaux? Vous vous trompez! "Le lion n'est qu'un sous-fifre d'Afrique, casqué d'une crinière postiche pour intimider des petits mâles aussi pouilleux que lui. Son rugissement n'est qu'une rodomontade de cirque!". Tandis que le tigre lui "n'a nul besoin d'accessoires de mascarade. Il est coulé d'un bout à l'autre dans son or et son muscle" affirme Patrick Granville qui poursuit avec "Le démon de la vie" son bestiaire personnel qui en dit long sur les passions humaines. Après la "Lumière du rat", "Le baiser de la pieuvre" et le récent "Bison" place au tigre! Nabuchodonosor pour les intimes. Il faut ce qu'il faut! Patrick Grainville l'a prouvé au fil de ses livres: il n'aime rien tant que le lyrisme, la sensualité, la démesure. Son "démon de la vie", titre qui lui va comme un gant nous en donne un aperçu édifiant.
 
Direction le sud de la France. Le soleil, les criques, la végétation odorante d'un village des Maures où une colonie d'Anglais prend ses quartiers d'été. Là tout n'est qu'ordre, luxe, calme et volupté. Jusqu'à l'arrivée d'un tigre qui va avoir le don d'échauffer les passions. Nabuco s'est échappé sans demander son reste de la propriété de Paul Duchâteau "vieil anar plein de thune" qui se pâme pour la jeune et belle Hélène qui symbolise pour lui "le summum de la vie, son irrépressible moisson". Un couple hors norme qui fascine. Tout comme leur gros matou. Très vite celui-ci divise. Il y a les pro Nabuco et les autres. Ceux qui veulent le capturer et le remettre dans un zoo. Ceux qui veulent sa liberté. Louise et Luc, deux adolescents, rêvent secrètement que l'animal va échapper à la traque dont il est l'objet. Ils ont quinze ans. Ils s'aiment comme on s'aime à cet âge. A la vie à la mort. Sans demi-mesure. Sans compromission contrairement à leurs parents dont ils viennent de découvrir l'adultère.
 
Roman d'initiation et de fascination, "Le démon de la vie" célèbre le paradis lumineux et sensuel de l'adolescence dont Nabuco symbolise la force vive. "Mes amis, la sauvagerie est le charme des temps originels. Ensuite tout s'affaiblit, s'aplatit, s'agenouille en caricature universelle" prévient Paulo le maître de Nabuccho. Ce que ne font que confirmer les adultes autour de lui. Célébration d'un âge d'or, "Le démon de la vie" subjugue par la prodigieuse vitalité de son écriture, par sa puissance d'évocation, par son humour aussi. Avec le tigre, Patrick Grainville a trouvé un animal à sa démesure.
Le lecteur s'en réjouit.
Démon de Vie couv.

Le démon de la vie

Patrick GRAIVILLE
Seuil - 288 pages