VIDEO. A. Brink dans "Le cercle de minuit" en 1993. Un dinosaure de la littérature africaine est mort en février 2015.

Philippe Lefait
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 18/02/2015 à 12H33, publié le 15/02/2015 à 16H54

"Ils nous ont examiné avec soin- les yeux, les dents, les muscles, les jambes; ils nous ont soupesé les couilles..." "Ils faisaient partie des maîtres et ils seraient toujours ensemble; nous sommes d'un côté, eux de l'autre. Et ça ne changera jamais..." Deux phrases dans l'oeuvre de Brink qui suffisent à poser les jalons du combat littéraire d'une grande oeuvre et un crime contre l'humanité...