PHOTO. Journal d'un photographe,semaine 53: "J'ai eu froid, au point de ne plus savoir pourquoi je m'étais rendu là-bas"

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/04/2015 à 18H43, publié le 22/04/2015 à 00H02
S 52 1 © HB

EXPO - 54. Le laboratoire de lumière s'allége, en devenant "LLL". Il faut savoir s'alléger. Je vais faire une petite balade sans sac. Faire une promenade, besoin de sortir un peu de la ville, penser à autre chose qu'à l'expo. Le temps d'une petite marche, de profiter du soleil couchant.

Je reviens du laboratoire où j'ai confié mes premières images destinées à l'exposition de juin 2015. Le laboratoire, le lien entre le photographe et ses images, lorsque celui-ci n'a plus le recul nécessaire. C'est la première série. Je ne suis pas très en avance sur mon programme. Pour gagner du temps, j'ai enlevé ma montre. Fin des voyages pour quelques jours. De Montréal en passant par New-York, la Vendée, la Bretagne, j'ai porté mon regard. Petit coup de barre. Je n'ai pas été à l'essentiel tout de suite. C'était une façon de voir ce qu'il y avait autour. J'ai été voir des paysages, de jour comme de nuit, j'ai marché, à la recherche de lumières que je ne connaissais pas. J'ai eu froid, au point de ne plus savoir pourquoi je m'étais rendu là-bas. Je n'ai pas découvert le secret des banquises. J'ai seulement vu des choses qui s'esquissent. J'ai eu mes instants de silence, un peu plus qu'il n'aurait fallu.
53 2 © HB
53 3 © HB
J'ai souvent eu besoin d'être seul, durant ce voyage qui me semble avoir duré longtemps.
53 4 © HB
Il me fallait penser à respirer. Marcher à nouveau. Regarder à nouveau.
Le lac n'est plus. Le lac de Guerlédan est vide à présent.
53 5 © HB
Je m'étais promis d'être au rendez-vous. Je suis arrivé au soleil couchant. J'ai à nouveau marché au fond du lac. Je suis vivant. Je veux des paysages apaisants. Pour partager avec les gens.
53 6 © HB
LLL. Semaine 53

Voir tous les "Laboratoire de Lumière"

La page facebook de Des Mots de Minuit. Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@desmotsdeminuit