Le Laboratoire de Lumière. Semaine 20

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/09/2014 à 16H37, publié le 03/09/2014 à 00H00
"Le vieil homme et la mouette"

"Le vieil homme et la mouette"

© HB

Photographe attelé à la construction d'un"Laboratoire de Lumière"… Une manière de nommer l'atelier que je me fabrique… Au commencement était le verbe

Au commencement était le verbe… J'avais lu cette phrase écrite en grand sur le mur du bureau d'un célèbre directeur de création capable de faire secouer, autour d'une piscine, une petite bouteille ronde à pulpe, par une jolie métisse qui ne manquait pas de rythme. Capable aussi l'homme avec des mots de faire lever une partie de la planète pour un dessert au chocolat et de nous laisser "baba" devant une petite portion de fromage entourée de rouge et si belle. J'en suis encore « baba… ba… »

Au commencement était le verbe… J'ai souvenir de ce jour ou j'ai lu cette phrase. J'ai lu cette phrase comme une image. Elle me semblait vérité, je l'ai gardée en tête sans jamais réellement chercher son origine. J'y ai souvent pensé, souvent je l'ai décortiquée, mastiquée, m'en suis torturé.  Je sais maintenant qu'elle est issue de l'évangile selon St Jean… L'homme, le jour de notre rendez-vous portait un jean délavé, des chaussures noires, une chemise rose de marque et une cravate noire agrémentée de… têtes de mort!? Je me souviens de ce jour. Il n'y avait rien sur le bureau de cet homme qui me recevait lors de mes premières démarches dans le monde de la publicité à la fin des années 80. Pas un seul papier posé sur le bureau noir et lisse. Un homme, des mots, une phrase. Cette phrase était écrite en grand avec une calligraphie dynamique et choisie avec soin, placée sous une sculpture représentant un énorme stylo-plume, d'un réalisme incroyable. Je me souviens de cette phrase. Au dessus de l'homme il y avait ces mots :  « Au commencement était le verbe… » « Et le verbe était Dieu… » Cette deuxième partie de la phrase n'était pas écrite… L'homme était seul à son bureau. Se substituait-il à Dieu par sa maîtrise du langage? Nous n'avons pas parlé d'images ce jour-là, mais seulement de mots. De là ou il fallait chercher les mots. Il me disait que je devais faire connaissance avec le monde qui m'entoure, qu'il me fallait comprendre le langage de mes congénères. Il y avait bien évidemment toutes sortes de langages à apprendre, à connaître, à comprendre… différentes interprétations, d'autres cultures et différentes légendes… Il y a d'autres façons de cadrer, d'autres manières de raconter les histoires qu'avec des mots.
semaine 20/2 © HB
Mes premiers pas dans le monde de l'image seront guidés par des mots. On me donnait des clefs, pour regarder de tous les côtés.
semaine20/3 © HB
Ce jour là j'ai regardé autrement cette scène ou ces deux scènes en simultané. Elles sont délimitées par cet arbre. J'avais utilisé cette même construction d'image lors de prises de vues réalisées avec un groupe d'ados (Voir "Le Laboratoire de Lumière" Semaine 13).
La lumière évolue rapidement à cette heure de la journée. Je ne quitte pas mon poste d'observation. Les grimpeurs et de discrets sportifs se succèdent.
semaine20/4 © HB
Je change juste d'angle pour voir, pour raconter une autre histoire, qui me mènera à d'autres mots.
semaine20/5 © HB
Au commencement sera le mot…
LLL. Semaine 20

Voir tous les "Laboratoire de Lumière"

La page facebook des mots de minuit, une suite…  Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
@DesMotsDeMinuit