Feuilleton photographique: Mémoire d'objets

De New-York à Paris, en passant par bien d’autres lieux. J'ai découvert des gens, et des objets magiques qui, dans de minuscules éraflures, conservent les marques du temps. J'ai réalisé les portraits de ceux qui protègent ces empreintes de la disparition. Avec une image de l'objet ayant appartenu à un proche qui n'est plus, j'ai préservé la mémoire de l’oubli. J'ai réveillé la belle endormie.Hervé Bacquer, photographe.