Raphaëlle Monnoyer et Lucile de Calan... Une jeunesse à la tête de la sélection du festival biarritz amérique latine...

Des mots de minuit
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 24/11/2015 à 15H56, publié le 05/10/2014 à 20H02
Raph et Lucile © Jag

Desmotsdeminuit, une suite... à Biarritz pour le "23e festival biarritz amérique latine, cinémas & cultures" pour rencontrer, écouter et voir quelques-uns de celles et ceux qui disent l'autre Amérique et son arbre de vie. Le mot à mot de Raphaële Monnoyer et de Lucile de Calan. Elles font partie du comité de sélection de ce festival dont voici le palmarès...

...  Retour à Ithaque de Laurent Cantet , Abrazo du meilleur long métrage 23e festival biarritz amérique latine, cinémas et cultures...  La suite du palmarès...
Ce qu'elles disent de leur sélection 2014:

"Voici les 10 films témoins de la production 2013-2014 en Amerique latine, sélectionnés parmi plus de 300 longs métrages reçus cette année. Des mois de visionnage attentifs qui, outre le constat de l’extraordinaire créativité des réalisateurs, nous ont guidés vers un choix éloigné des idées toutes faites associées au cinéma latino-américain. Si nous avons sélectionné ces films, c’est parce qu’ils avaient pour nous un tempo, un timbre propre, une voix singulière. Une voix proche de l’appel avec La Salada, qui fait entendre la réalité d’immigrants au cœur de Buenos Aires. Cette facette métissée de l'Argentine vient contraster avec Relatos Salvajes, comédie noire au casting prestigieux, avec Ricardo Darín. Impertinente est la voix colombienne de Los Hongos qui suit le vagabondage nocturne de Ras et Calvin, à la recherche de nouveaux espaces pour graffer en toute liberté. La solitude de ces adolescents fait écho à celle de l’enfant de Gente de bien, balloté entre mère et père. La voix de Mathias dans Refugiado est aussi une plainte, celle d’un jeune garçon en fuite avec sa mère, une voix qui retentit dans un thriller angoissant. Mais il n'y a pas que les jeunes à qui l’on donne la parole. Avec Retour à Ithaque, Laurent Cantet nous présente une bande de cinquantenaires qui, à l’occasion de leurs retrouvailles, revisitent l’histoire récente de Cuba. Dans un procédé théâtral, la voix qui s’élève des hauteurs de la havane est celle d’une génération déçue par la révolution, la voix de la désillusion que seule la force de l’amitié permettra de dépasser. Mr Kaplan, senior obsédé par l'idée de disparaitre sans avoir réalisé de grands exploits, vous embarquera dans une délicieuse comédie uruguayenne. La famille chilienne est aussi au cœur de la sélection avec La voz en off, portrait éclectique de 3 générations qui s'interrogent sur le couple et les rôles de chacun dans le monde contemporain tandis que dans le drame familial El cordero, les problématiques sociales et religieuses viendront perturber Domingo. Une voix mexicaine que vous connaissez, celle de José Luis Valle (Abrazo du meilleur film en 2013) revient cette année avec Las búsquedas pour raconter la vie après la perte d'un être cher. Toutes ces voix résonneront cette semaine dans la Gare du Midi ! Laissez-vous emporter à leur écoute, au rythme de ces histoires venues d’Amérique latine....."

Voir tous les mot à mot...

La page facebook des mots de minuit,  Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
@DesMotsDeMinuit