Video. Des maux: le fait divers chez Marie Neuser, la croisée des chemins chez Edouard Louis. Des sons : Dakh Daughters

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/02/2016 à 17H34, publié le 21/01/2016 à 18H01

Quand l'une habite Marseille enseigne l'italien et travaille le fait divers qui la passionne et qui a défrayé les chroniques en Angleterre et en Italie; quand l'autre qui vit désormais à Paris, pratique le grand écart entre ce que je suis et d'où je viens, croise un amant et un violeur; quand les deux écrivent dans leur liberté d'invention, c'est toujours de sociologie dont il est question...

... et Pierre Bourdieu -référence d'Edouard Louis- n'en disconviendrait pas. D'autant que l'insoumis Eddy Bellegeule a dans un premier roman relooké pour l'hiver sa famille et "La France d'en bas" -la sienne fut picarde. On remarquera ici que la critique le concernant peut être assassine, ce qui ajoute sans doute à la sociologisation du propos.
Restent un livre dont le titre à la Cronenberg et sans article dit l'ambition, qui raconte une fatalité, une amitié réelle ou supposée, tribale ou sexuelle et une façon métabolique de la vivre. Et une écriture qui s'acharne à dire dans l'écart qui la constitue la souffrance et qui se dédouble quand elle trouve l'expression de Clara, cette soeur qui reçoit la confidence et la remet en mots -évidemment en maux- pour un mari, routier de métier. Dans ce dispositif littéraire, Louis joue la confluence des langages.
On retiendra dans cette émission, cette volonté affichée du jeune romancier de rendre et de défendre un parler populaire... Quand la vie vous en a éloigné et vous a lâché dans la jungle germanopratine.            
Histoire de la violence, Édouard Louis

 

Dédicace Édouard Louis

Dédicace Édouard Louis

Marie Neuser est agrégée d'italien et enseigne à Marseille. Elle réussit un tour de force romanesque aussi efficace que celui que réussit Colombo dans la télévision sérielle : Il -elle- te scotche alors que tu sais tout du meurtre, de sa répétition et de son auteur. A une réserve près. Le feuilleton télé invente quand elle joue des mécaniques du thriller pour questionner la fabrication sociale des "monstres". Quand l'institution familiale ou judicaire, quand les pesanteurs des réseaux et la nécessité de la preuve déroutent l'évidence. Au delà de ces empêchements de la vérité, elle décrit aussi les méandres et "le talent" de la psychose qui fait l'assassin de bonne famille.
On la dit passionnée de criminologie. Gloria et Lily en sont désormais les incarnations romanesques après avoir d'abord été les victimes de banals faits divers.           
Prendre Lily, Marie Neuser
Prendre Gloria, Marie Neuser

Dédicace Marie Neuser

Dédicace Marie Neuser


Toutes les Émissions

La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@desmotsdeminuit

d
esmotsdeminuit.fr