MUSIQUE. Susheela Raman indi'pendante, Voodoo Child

Rémy Roche
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 25/04/2015 à 22H47, publié le 07/03/2015 à 17H01

Elle est née en Angleterre de parents indiens qui lui enseignent les fondamentaux de leur culture, musicale notamment. Elle en est aujourd'hui fortement imprégnée, même si son parcours personnel l'a amenée à se frotter à d'autres influences et d'autres envies. Résultat, un style que l'on reconnait à la première intonation d'une voix et d'une musique qui est aujourd'hui la sienne. Envoutement.

Petite, on lui enseigne la musique carnatique, celle qui est la référence de ses parents originaires d'Inde du Sud qui, après l'Angleterre, déménagent en Australie. Elle connait le voyage, il sera musical aussi, elle découvre les musiques du monde, le rock, le blues, la soul qui viendront se mélanger à sa culture d'exil. De ce mélange, elle ne fait pas d'exotisme, elle n'est pas un nouveau produit d'une incertaine world music, elle est Susheela Raman.
Ses titres sont comme des élévations, quand elle réussit le joint entre le soufisme et le psychédélisme.
Ainsi cette très personnelle reprise d'un standard de Jimi Hendrix, Voodo Child.
C'était sur le plateau de Des Mots de Minuit en octobre 2009.
(Réalisation: Pierre Desfons)

Toute la discothèque dmdm...

La page facebook des mots de minuit, une suite… Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
@DesMotsDeMinuit