VIDEO. Luz Casal, lumière amoureuse

Rémy Roche
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 12/09/2015 à 22H43, publié le 12/09/2015 à 18H01

Marquée par un titre d'anthologie qui nous a fait pleurer ou danser-collés, elle a pourtant bien d'autres cordes à son répertoire. Ballades, oui, rock también!

Vous la reconnaissez? Luz? Pensez à elle quand rien ne va plus... Piensa en mi, c'était la chanson phare de la bande originale de Talons aiguilles d'Almodovar, en 1991. Le titre en a fait chavirer plus d'un. En bonus la version originale de Agustin Lara (1937), assez différente.
Ce titre mythique, c'est l'arbuste qui cache la forêt de la bio-diversité de Luz Casals, en tout cas en France, en Espagne et en Amérique du Sud, c'est une star.
Elle avait débuté dans un registre plutôt rock qu'elle n'a jamais abandonné, même si elle reste une reine de la ballade blues, una fadista española.
Diva au long cours, elle tourne sans cesse autour du monde et s'arrêtera en octobre à Issy-les-Moulineaux (92), et à Genève en novembre. Coup d'œil et d'oreilles conseillés.
En 2003, sur le plateau de Des Mots de Minuit, elle suppliait Me gustaria que me compredieras, je voudrais que tu me comprennes.
Amoureuse.

(Réalisation: Pierre Desfons)

Toute la discothèque dmdm

La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@desmotsdeminuit